Suisse

Gestion et impact de la pandémie sur la livraison de colis en Suisse - Interview du CEO de DPD Suisse

Face à la pandémie du Covid-19, de nombreux membres de la CCIF Suisse ont mis en place des plans de continuité à l'image de DPD Suisse, expert de l'envoi de colis en Suisse et en Europe.

Dans cette période de confinement, les acteurs de la livraison à domicile sont fortement sollicités. Comment le groupe DPD gère cette situation pour, dans le même temps, répondre à une demande exponentielle de vos clients et préserver les collaborateurs de l’entreprise ?

Nous observons effectivement une hausse des commandes online pour des livraisons à domicile, ce qui met nos équipes à rude épreuve : la semaine dernière le volume de colis à livrer était - chaque jour - digne d’un Black Friday. Pour faire face à cette situation exceptionnelle et préserver les collaborateurs de l’entreprise, nous avons mis en place une « task force » qui se réunit tous les matins pour évaluer et analyser les scénarios possibles de la journée à venir. Le challenge que nous devons relever est de garantir la santé de tous les employé(e)s et celle de nos client(e)s tout en maintenant les opérations pour continuer à servir les ménages suisses. Pour cela, nous suivons scrupuleusement les recommandations de l'Office Fédéral de la Santé Publique et les instructions du siège du groupe DPD : travail à domicile pour tous les collaborateurs qui le peuvent, mise en quarantaine des employés à risque pour les protéger, pauses échelonnées, séparation des équipes et annulation des voyages et des réunions. Les chauffeurs n’ayant pas la possibilité de se laver les mains régulièrement, nous leur distribuons quotidiennement des gants. Les gants sont distribués en quantité suffisante pour pouvoir être changés à intervalles réguliers.

Observez-vous des problématiques d’approvisionnement qui pourraient apparaître suite à la fermeture partielle des frontières suisses ?

Nous observons depuis la fin de la semaine dernière une nette baisse de volume des colis import et du nombre de dossiers douane par jour qui, à ce stade, n’ont pas encore démontré de problématique d’approvisionnement, les entreprise ayant encore du stock.

Avez-vous revu votre organisation et vos offres auprès des entreprises pour être adapté à cette demande exponentielle en capacité de livraison auprès des particuliers notamment?

Afin de garantir la sécurité de nos chauffeurs et des clients destinataires, nous avons mis en place une livraison sans contact entre le chauffeur et le destinataire. Les destinataires peuvent maintenant exceptionnellement recevoir leurs colis sans signature. Concrètement pour les colis où une signature est normalement requise, nous remettons le colis au destinataire et enregistrons son nom comme preuve de livraison. Nous sommes conscients que cela pourrait en amener certains à contester une livraison qui a bien eu lieu, mais nous préférons assumer ce risque plutôt que de jouer avec la santé de nos chauffeurs et de nos clients. Le destinataire a également la possibilité de nous donner une autorisation afin de déposer le colis sans signature dans une endroit sûr. Afin de continuer à livrer des colis sans aucune restriction, nous demandons également à tous les expéditeurs de vérifier avant l'expédition si la livraison peut encore être effectuée à l'adresse de livraison (beaucoup de magasins étant fermés) avant de nous remettre les colis.

Un mot à la communauté des membres de la CCI France Suisse dans cette période si spéciale ?

Remettons nous en cause, cessons d’être arrogants et faisons preuve d’humilité. Nous agissons toujours comme si nous étions capables de tout prévoir, nous élaborons des prévisions pour les 5 à 10 prochaines années sans même nous rendre compte que nous sommes incapables d'anticiper ce qui se passera l'été prochain. Les cygnes noirs étant imprévisibles, nous devons nous adapter à leur existence au lieu d'essayer de tout prévoir. Vivre sur cette planète demande beaucoup plus d'imagination que ce que nous sommes programmés à avoir, alors concentrons-nous sur ce que nous savons et ce que nous pouvons faire.

Si on veut avoir une bonne idée du caractère d'une équipe, de son éthique ou de ses capacités, il faut l'observer dans des circonstances difficiles, et non pas quand tout va bien. Eh bien, nous y voilà, soyons à la hauteur !

Plus d'informations

Contact

CCIF Suisse
Pierre-Marie DURECU
Chargé de Communication
Tél : 00 41 22 849 05 71
pmdurecu((@))ccifs.ch
www.ccifs.ch

Fermer

Vous souhaitez participer à nos évènements à l'international ?

Restez informé des prochains évènements en France ou à l'étranger ! En savoir plus

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus