Taïwan en bref

En dépit de sa superficie, Taïwan fait forte impression et s’est distinguée comme étant l’un des “Dragons asiatiques”, qui ont mené l’Asie vers la croissance économique il y a déjà plusieurs dizaines d’années. Portée par cet élan, Taïwan bénéficie depuis d’un dynamisme économique constant.

 

Tendances économiques

  • Une nation tournée vers l'innovation

Taïwan excelle en termes d’innovation technique. Subventions gouvernementales, incubateurs et groupes de soutien privés participent à la création d’un environnement dynamique favorable aux start-ups, ce qui a des retombées positives sur le climat économique général. Une intégration harmonieuse entre les universités, les laboratoires de recherche et les zones commerciales participe à la mise en place d’un environnement sain et propice à l’innovation.

  • Ouverte sur le monde

Taïwan est dans une toute nouvelle dynamique. Repliée sur elle-même à la fin des années 70, l’île s’est ouverte au continent chinois au cours des dix dernières années. Aujourd’hui, Taïwan aspire de plus en plus à la coopération internationale. Les entrepreneurs étrangers souhaitant faire affaire à Taïwan seront chaleureusement accueillis, et leurs propositions susciteront un grand intérêt.

  • Esprit entrepreneurial

Taïwan est une nation d’entrepreneurs. Le commerce est un élément essentiel de la culture taïwanaise. Ce climat propice aux affaires est favorisé par un fort soutien de la part du gouvernement et un cadre réglementaire fiable qui facilite le commerce à Taïwan.

  • Infrastructures commerciales

La zone ouest de Taïwan, densément peuplée, se caractérise par de nombreuses villes interconnectées, des zones industrielles, des parcs scientifiques et des universités. Ces zones sont reliées par un vaste réseau ferroviaire moderne, des autoroutes, des ports et aéroports.

 

Échanges commerciaux Franco-Taiwanais

Taiwan est un partenaire important pour l’UE. En 2018, Taiwan est devenu le 15ème partenaire commercial de l’UE et le 6ème en Asie. L’UE reste le plus gros investisseur étranger à Taiwan avec un investissement direct étranger s’élevant à 51.4 milliards de dollars.
 
La France est le 3ème plus gros exportateur européen à Taiwan (après l’Allemagne et les Pays-Bas) totalisant 1,713 millions d’euros de marchandises exportées en 2018. A l’inverse, les importations venant de Taiwan s’élèvent à 2,233 millions d’euros en 2018.  
 
La France et Taiwan maintiennent une relation économique forte et diversifiée avec un commerce bilatéral qui s’élève à 4.7 milliards d’euros en 2018. Les deux pays ont renforcé leur lien de coopération dans beaucoup de secteurs y compris dans les énergies renouvelables, la distribution d’énergie, l’aéronautique ou encore l’électronique.
 
Outre l'aéronautique, qui reste le premier secteur en termes d'exportations françaises vers Taïwan, Taïwan est également un marché important pour l'industrie française du luxe, les cosmétiques, les produits pharmaceutiques et les produits agricoles qui répondent à une demande croissante de produits de haute qualité.

 

Conseils pour une entreprise souhaitant approcher Taïwan

  • La différence culturelle avec la France est prononcée. Il existe de grandes différences dans la manière d’approcher les clients, le personnel ou les fournisseurs. Il est important pour un Taiwanais de pouvoir « garder la face » en toute occasion. Prenez le temps de vous familiariser avec cette culture. De même, faites-en sorte de comprendre ce marché pour adapter au mieux votre offre.
  • Il faut une permission pour pouvoir vivre, investir ou travailler à Taiwan. Il y a plusieurs types de visa et de permis de travail en fonction de votre situation. Renseignez-vous également sur les différentes lois et les systèmes bancaires, d’assurance etc.
  • A Taiwan, le business se base sur les relations. Vous rapprocher des bonnes personnes vous aidera grandement dans l’établissement de votre business. Munissez-vous également de cartes de visites (en anglais et en chinois), elles sont indispensables lors d’une première rencontre avec un client, un partenaire ou un fournisseur. L’aide d’un interprète est conseillée si vous ne parlez pas le mandarin.
  • Il est facile de se lancer à Taiwan grâce à un grand nombre d'organisations taiwanaises qui ont pour mission de promouvoir la coopération internationale, la recherche et l'investissement. Nous vous recommandons de devenir membre de la CCIF Taïwan pour réseauter, rester informé et participer aux échanges et retours d’expérience.

 

Contact

CCIF Taïwan
Anaïs CHIANG DENIZOT
Tel : +886 (0)2-27217599
service(@)ccift.org.tw
www.ccift.org.tw

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus