L'Arménie en bref

L'Arménie est située à un carrefour historique, culturel et religieux, au point de rencontre de l'Europe et de l'Asie, c'est aujourd'hui un pays dynamique et en développement constant et rapide.

L'Arménie est située dans la région du Caucase du Sud, bordant la Géorgie au nord, la Turquie à l'ouest, l'Iran au sud et l'Azerbaïdjan à l'est. Il se trouve sur la partie nord-est des montagnes arméniennes, avec une population de 2 961 469 habitants. 

Tendances économiques

Le PIB a augmenté de 7,9% en glissement annuel au troisième trimestre 2019. L'indice d'activité économique a augmenté de 7,7% en 2019.

  • PIB total pour 2019 : 29 850.40 milliards de euros, par habitant – 9 977.96 euros
  • PIB (nominal) estimation 2019 : Total 12200.43 milliards de euros (127e), par habitant - 4108.25 euros

Échanges commerciaux Franco-Arméniens

Le commerce bilatéral a connu en 2018 une croissance très forte (+67,2%). Les échanges franco-arméniens se sont élevés à 82M€ (68M€ à l’export, +66% par rapport à 2017 et 12M€ à l’import, +38%). Les échanges bilatéraux sont largement dominés par les ventes de produits industriels. Au premier semestre 2019, nos échanges ont évolué tant en volume (baisse de 8.6% des exports et hausse de 36.7% des imports) qu’en structure. Ainsi, en 2018, les principales exportations françaises, composées de produits métalliques, équipements, machines-outils qui ont connu une croissance de 170% pour représenter 37.5% du total. Le second poste des exportations demeure celui des produits chimiques et parfums avec une part de 14.3% en 2018 et une légère croissance à 15.2% au 1S2019. Le troisième poste des exportations, traditionnellement occupé par les machines industrielles et agricoles, a été gagné par le matériel de transport au 1S2019 avec une part de 11% du total, grâce à la vente d’un aéronef.  
Avec 4.6M€ en 2018, les ventes de produits des agro-industries représentent 6.7% du total des exports, en augmentation de 17% par rapport à 2018. Au premier semestre, elles augmentent de 15% et leur part dans les exports croît.  

Les importations de France, d’un montant de 12M€ en 2018, peu diversifiées, sont essentiellement composées de produits industriels métallurgiques et métalliques 10,2M€ (86% d’achats en 2018) et en croissance de +50% sur le premier semestre 2019.  
Les échanges bilatéraux dégagent un excédent commercial structurel en 2018 (58MEUR, +24M€), mais qui connait une baisse au 1S2019 passant de 24M€ à 20M€. Le part de marché de France en Arménie en 2018 a augmenté selon les statistiques arméniennes à 2.2%. Sur l’ensemble de l’année, alors que les importations de l’Arménie ont progressé de 21%, les exports ont crû de 66%. Pour l’année 2020, les bonnes performances de l’économie arménienne en 2019 (+4.6%) doivent tirer les importations du pays ce dont les entreprises françaises pourraient bénéficier à condition de s’approprier les outils douaniers de l’Union Économique eurasiatique (UEE).

Présence économique française en Arménie
La présence française en Arménie est diversifiée. Les plus grandes sociétés françaises présentes en Arménie aujourd'hui sont ACBA Crédit Agricole Bank, Amundi ACBA, Pernod Ricard, Veolia, Schneider Electric etc.

Conseils pour une entreprise souhaitant approcher l'Arménie

  • En Arménie, les investissements étrangers sont encouragés par le gouvernement. L'investissement ne nécessite aucune autorisation préalable. Le domaine des investissements étrangers est réglementé principalement par la loi sur les « investissements étrangers ». La loi sur les « investissements étrangers » énonce les droits, garanties et privilèges des investisseurs étrangers. La loi garantit l'égalité de traitement des investisseurs étrangers et nationaux, restreint la capacité du gouvernement à confisquer les biens des investisseurs, garantit une compensation complète en cas de nationalisation ou de confiscation par le gouvernement, donne accès aux tribunaux arméniens et internationaux pour résoudre les différends commerciaux, permettre le rapatriement complet des bénéfices et propriété. Les investissements étrangers sont autorisés dans de larges secteurs de l'économie et sous diverses formes. Les investissements sont protégés pendant cinq ans contre les modifications législatives défavorables.
  • Il n'y a presque pas de restrictions concernant les secteurs dans lesquels un investisseur étranger peut investir, à l'exception des territoires où les investissements étrangers peuvent être limités compte tenu de la nécessité de la défense nationale. Une approbation préalable pour effectuer un investissement n'est généralement pas requise, sauf pour les investissements établissements, comme les banques, les sociétés d'investissement et certains services publics.  En 2019, le gouvernement arménien a créé le Centre de soutien aux investissements. Le centre offre les services suivants :
    • Fournir des informations sur les opportunités et conditions d'investissement de l'Arménie, y compris les incitations gouvernementales et autres procédures.
    • Assistance dans tous les processus nécessaires à la réalisation d'investissements, accompagnement dans la collaboration avec les autorités étatiques.
    • Conseils sur les ressources nécessaires pour effectuer des investissements, y compris les terrains et autres biens immobiliers existants, les biens aliénés appartenant à l'État, les sources de cofinancement et les partenaires résidents potentiels.
    • Fournir aux investisseurs potentiels des plans d'investissement en fonction de leurs intérêts.
    • Assurer une réponse immédiate aux problèmes survenant au cours du processus d'investissement.
  • Les investisseurs étrangers peuvent bénéficier des incitations à l'investissement suivantes :
    • Propriété à 100% autorisée
    • Les sociétés enregistrées par un étranger en Arménie ont droit d'acheter un terrain. Bien que les citoyens étrangers ne soient pas autorisés à posséder terres en Arménie, on leur propose des contrats de location à long terme.
    • Report des paiements de TVA pour une période pouvant aller jusqu'à 3 ans pour l'importation équipements et biens dans le cadre de projets d'investissement, sous réserve de l'approbation du gouvernement.
    • Rapatriement gratuit des bénéfices.
    • En cas de modification de la législation, les investisseurs étrangers peuvent choisir la loi à utiliser pour une durée maximale de cinq ans.
    • Privilèges fiscaux pour les gros exportateurs et pas de droits et restrictions à l'exportation.
  • Depuis janvier 2015, l'Arménie est membre de l'Union économique eurasienne (l'UEE), ce qui crée les opportunités suivantes : 
    • Importation en franchise de droits des matières premières en provenance des États membres de l'UEE.
    • Pas de formalités douanières lors des échanges mutuels entre les États membres de l'UEE, ce qui conduit à une réduction des coûts financiers et prend beaucoup de temps pour les entreprises.
    • Pas de mesures non tarifaires du commerce et d'obstacles techniques au commerce entre les pays membres de l'UEE.
    • Tarifs d'importation favorables pour environ 750 produits.
  • L'Arménie est un marché technologique attrayant avec un potentiel énorme, une main-d'œuvre compétitive, un emplacement stratégique et un environnement commercial qui offrent de grandes opportunités à la fois aux entrepreneurs et aux investisseurs établis et en démarrage. Les investisseurs choisissent l'Arménie pour leurs investissements en raison de la disponibilité de programmeurs et d'ingénieurs de logiciels anglophones formés et bien formés, de professionnels qualifiés et abordables, de faibles coûts de production, d'une infrastructure solide (électricité et Internet, par exemple), des politiques favorables du gouvernement arménien à l'égard des investisseurs extérieurs, de la culture compatibilité, existence de lois de protection intellectuelle. Les récents développements dans le secteur IT / High-Tech en Arménie ont montré passage d'une industrie d'externalisation à une industrie génératrice de R&D où environ 50% des revenus de la moitié des entreprises généré par sa propre R&D. En attendant, des efforts sont entrepris pour renforcer le secteur de l'ingénierie et améliorer la cyber sécurité du pays via la mise en place de partenariats public-privé pertinents.

Contact

CCIF Arménie
Tél : +37495373335  
info(@)ccifrance-armenie.com
www.ccifrance-armenie.com
 

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus