L'Allemagne en bref

Première puissance économique européenne depuis 2007, l’Allemagne génère 21 % du PIB de l’UE grâce à son économie à la fois diversifiée et évoluée.

Tendances économiques

L’industrie représente plus de 22 % du PIB en Allemagne, contre une moyenne de 15 % au niveau européen.

L’Allemagne se place au troisième rang des exportateurs mondiaux : elle exporte 3 fois plus que la France (40 % du PIB contre 24,4 %). Son économie est en pleine croissance et la tendance devrait se maintenir.
Les entreprises du Mittelstand (PME) constituent la base du tissu économique allemand. Elles sont très innovantes et près de 400 000 d’entre elles sont actives à l’international. Elles sont, elles aussi, en pleine croissance : leur part d’investissement pour l’acquisition de machines et d’équipement est en constante augmentation.

L’Allemagne est en situation de plein emploi : en décembre 2019, son taux de chômage était de 3,1 %.

Échanges commerciaux Franco-Allemands

La France est le 4ème partenaire commercial de l’Allemagne, derrière la Chine, les Pays-Bas et les États-Unis. Les importations de l’Allemagne augmentent, mais celles en provenance de la France reculent.
En revanche, l’Allemagne est le 1er fournisseur de la France.

Le secteur où les échanges de la France vers l’Allemagne sont les plus importants est celui de l’agro-alimentaire : la France est le deuxième fournisseur de l’Allemagne après les Pays-Bas dans cette filière.
L’Allemagne devance largement la France dans les secteurs de la mécanique et de l’automobile.

Les échanges de la France avec l’Allemagne (exportations + importations) sont composés à 95% de produits manufacturiers. Il s’agit essentiellement de matériels de transport (principalement aéronautique et automobile) (30%), de produits chimiques, parfums et cosmétiques (12%), de machines industrielles et agricoles, machines diverses (11%), de produits métallurgiques et métalliques (9%), de produits des industries agroalimentaires (7%), de produits informatiques, électroniques et optiques (5%), de produits en caoutchouc et en plastique, produits minéraux divers (5%), d’équipements électriques et ménagers (4%) et de produits pharmaceutiques (4%). Le secteur aéronautique est marqué par la coopération sur Airbus, dont la chaine de valeur est dispersée dans toute l’Europe, et qui est véritable un marqueur de la relation économique franco-allemande.

Conseils pour une entreprise souhaitant s'implanter en Allemagne

  • Long terme : Il faut adopter une approche stratégique sur le long terme. Les entreprises allemandes inscrivent leurs activités et leurs décisions sur le long terme : une mise sur le marché se fait en deux à trois ans pour parvenir à une année d’équilibre, et le double pour atteindre un retour sur investissement.
  • Spécialisation : Pour faire valoir une réelle valeur ajoutée, il faut être spécialisé et développer un savoir-faire et une compétence incontournable pour pouvoir percer le marché et gagner en leadership. Cette pratique de spécialisation est très répandue en Allemagne : augmentation de la courbe d’expérience et arguments différenciateurs.
  • Germanisation de l’entreprise : N’omettez pas de mettre en place une structure commerciale en Allemand avec du personnel parlant la langue couramment. Pour faire du business sur ce territoire il faut parler Allemand. Faites appel, de préférence, à du personnel qualifié dans votre secteur et qui connait le marché.
  • Préparation des entretiens : Qu’il s’agisse d’un rendez-vous avec un client, un prospect ou un candidat pour un recrutement, préparez-le méticuleusement : les Allemands aiment connaitre le déroulement de l’entretien et la précision leur donnera confiance en ce que vous faites. Préparez vos questions, votre « plan ». Avec un client ou un prospect, n’ayez pas peur d’intégrer de nombreuses références d’anciens clients : même s’ils sont des concurrents, cela ajoutera de la valeur à ce que vous faites.
  • Participation aux salons : Afin de nouer des contacts et de développer vos affaires sur le territoire allemand, il est indispensable de participer à différents salons. Privilégiez un stand sur un pavillon France afin d’améliorer votre visibilité. Plusieurs organismes, notamment Business France, proposent des stands pour les PME françaises.

Contact

CCIF Allemagne
Tél : +49 (0) 681 9963 0
info(@)ccfa.de
www.ccfa.de

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus