La Bulgarie en bref

Alors que l’UE traversе un ralentissement avec une croissance autour de 2% du PIB, la Bulgarie a enregistré en 2019 une croissance de 3,4% grâce à une demande intérieure qui progresse.

Etat membre de l'Union européenne depuis 2007, la Bulgarie présente de nombreux atouts pour les entreprises. Disposant d’une main d’oeuvre qualifiée parlant des langues étrangères, le pays attire à la fois les investissements d’envergure (construction mécanique, centres de services partagés), les start-ups (gamification, développement de logiciels) et les enseignes de la grande distribution spécialisée (bricolage, articles de sport).

La cohérence des politiques monétaires et budgétaires offre un cadre macroéconomique favorable. L’économie du pays se caractérise par un taux de chômage de 4,6% (de 2,4% dans la région de la capitale à 10,9% dans la région nord-ouest), un des endettements publics les plus faibles d’Europe (22,6%) et un solde public excédentaire.
La Bulgarie dispose d’une fiscalité attractive (l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur les revenus sont de 10%) ainsi que de charges patronales et de cotisations sociales parmi les plus faibles de l’UE (30%). Le pays se distingue également par une main main-d'oeuvre qualifiée et compétitive (salaire brut moyen à 689 EUR).

Pays industriel, technologique еt agraire, la Bulgarie est dotée d'un secteur privé de taille moyenne, ainsi que d’entreprises stratégiques appartenant à l'État, notamment dans le secteur énergétique. Le secteur tertiaire représente 68,4% de lа valeur ajoutée, l’industrie 27,4% et le secteur primaire 4,2%.

Pour répondre à l’intérêt de plusieurs entreprises étrangères souhaitant s’installer en Bulgarie et afin de leur proposer des conditions favorables, le pays développe ses zones industrielles. Une cinquantaine de parcs industriels et technologiques bénéficie d’une infrastructure modernisée et d’un accès rapide aux principaux réseaux routiers.

Tendances économiques

Alors que l’UE traversе un ralentissement avec une croissance autour de 2% du PIB, la Bulgarie a enregistré en 2019 une croissance de 3,4% (données préliminaires de l’Institut national des statistiques) grâce à une demande intérieure qui progresse et une inflation de 1,8%. Selon les prévisions à moyen terme de l’Economist Intelligence Unit, la croissance restera supérieure à la moyenne de l'UE en 2020. La Bulgarie connaît ces dernières années une stabilité politique qui favorise le climat des affaires. Le pays est actuellement en train de préparer son adhésion à la zone euro et devrait dans cette perspective rejoindre prochainement le MCE II (au second semestre 2020, selon les dernières estimations du gouvernement).

Malgré une amélioration du marché du travail et une hausse du revenu disponible, la Bulgarie reste le pays où les salaires et les revenus sont les plus bas. Le pays se caractérise en effet par le PIB par habitant le plus faible de l'Union européenne (PIB par habitant égal à 50% de la moyenne de l’UE en parité du pouvoir d’achat). Ce chiffre devrait cependant évoluer dans les années à venir comme le montre la hausse progressive du PIB par personne occupée grâce notamment à une augmentation globale de la Valeur ajoutée. La Bulgarie s’illustre aujourd’hui au niveau mondial dans les services d’externalisation (BPO) et les centres de services partagés (SSC), ainsi que par une excellente couverture 4G (7ème rang mondial en 2019).

Échanges commerciaux Franco-Bulgares

L’hexagone est le 12ème fournisseur et le 6ème client de la Bulgarie. En 2018, 3 630 entreprises françaises ont exporté vers le marché bulgare, dont 1 245 ETI et 329 grandes entreprises.
Les échanges commerciaux entre la France et la Bulgarie s’élèvent à 2 Mds EUR en 2018. Le solde français du commerce bilatéral vis-à-vis de la Bulgarie en tant que partenaire commercial est déficitaire de 245 M EUR en 2018.

Parallèlement au développement des échanges commerciaux bilatéraux, la présence française en Bulgarie progresse, puisqu’elle compte plus de 200 entreprises, employant 16 000 personnes. Environ 60 % des filiales françaises opèrent dans le domaine de l’industrie, 30 % dans les services – banque, assurance et TIC et 10 % sont des filiales de groupes agricoles et agroalimentaires. Parmi les plus importants investisseurs français en Bulgarie figurent : Total, BNP Paribas, Montupet, Veolia, Air Liquide, Oberthur Fiduciaire, Schneider Electric, Malteries Soufflet.

Les exportations françaises en Bulgarie s’élèvent à 880 M EUR en 2018 : le premier poste est celui des « biens d’équipement et du matériel de transport », représentant 41% du total (361 M EUR). Le deuxième poste d’exportations est celui des « produits chimiques, cosmétiques et pharmaceutiques » avec 155 M EUR en 2018 (18% des exportations).

Les exportations bulgares vers la France s’élèvent à 1,13 Md EUR en 2018 : les importations en France de « biens d’équipements, appareils et matériel de transport » s’établissent à 378 M d’EUR (34%) ; le deuxième poste d’importations (16%), les « textile, habillement, cuir et chaussures » s’établissent à 175 M EUR en 2018.

Conseils pour une entreprise souhaitant approcher la Bulgarie

  • Utiliser toujours les services d’un cabinet d’avocats / d’expertise comptable francophones pour mieux connaître la législation locale

Pour tout enregistrement d’entreprise, création de co-entreprise ou de consortium, toute obtention de certificats, autorisations et licences, tout recrutement, transaction, acquisition de bien, contrat de location à long terme, traitement comptable ou dépôt de déclarations fiscales, ainsi que pour tout autre aspect relevant de la législation nationale et du droit administratif, la CCI France Bulgarie recommande vivement aux entreprises françaises de prendre au préalable un rendez-vous avec un avocat et un comptable francophones. En effet, dans certains cas, les métiers sont cloisonnés d’une manière qui diffère de l’organisation en France. Ainsi par exemple, dans le cas de l’achat d’un terrain pour un projet de construction, si le notaire vérifie l’exactitude des documents et la bonne volonté des participants pour la transaction immobilière, il ne se chargera pas nécessairement d’identifier si le bien est constructible ou pas, l’achat-vente d’un bien non-constructible étant tout à fait possible selon la loi. Autre exemple – une agence de recrutement ou un directeur RH ont des connaissances en termes de droit du travail, mais un avocat spécialisé sera le plus à même de vous assurer la défense vos intérêts en tant qu’employeur.

  • Faire appel à des prestataires / intermédiaires officiels et reconnus pour se procurer d’informations fiables

Pour toute recherche de partenaires commerciaux, la CCI France Bulgarie recommande aux entreprises françaises de se tourner vers des acteurs spécialisés dans la prospection commerciale (CCI France Bulgarie, prestataire référencé de Business France et de Bretagne Commerce International) et de rechercher au préalable de l’information économique et de notoriété (Coface et équivalents, l’Ambassade de France, autorités nationales compétentes), afin d’éviter les individus malhonnêtes et les informations erronées.

  • Ne jamais sous-estimer la relation humaine dans les négociations

La pratique des affaires en Bulgarie accorde une grande importance aux relations directes. La dimension personnelle est importante. Dans certains cas, l’on conclut avec une personne plus qu’avec une entreprise. Parallèlement, la prise de décisions est souvent très hiérarchique. Ainsi, il est primordial de soigner la relation d'affaires avec vos homologues bulgares et de prendre le temps de construire une relation d’affaires dans la durée. Une fois la négociation effectuée, ayez conscience que votre relation d’affaires avancera par étapes, en remontant vers la hiérarchie et que les décisions ne seront pas prises tant que l’étape précédente n’est pas terminée. Une fois la relation établie, votre interlocuteur n'aimera pas traiter avec une autre personne que vous, qu'il ne connait pas et qu'il n'a pas choisie. Évitez donc de déléguer les négociations une fois passé le premier contact.

Contact

CCIF Bulgarie
Tél : + 359 2 980 91 96
contact(@)ccifrance-bulgarie.org
www.ccifrance-bulgarie.org

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus