Croissance explosive dans le domaine de la logistique en Russie

Dans un contexte sanitaire où la logistique connaît une croissance explosive, la CCIF Russie a interviewé Vera Gorbacheva, CEO d’ID Logistics.

La situation actuelle liée à la pandémie de coronavirus a contribué à une croissance explosive dans le domaine de la logistique. Plus que jamais, la livraison rapide des produits alimentaires, d’équipements de protection individuelle et de médicaments a de l’importance. Comment votre entreprise fait-elle face à une telle charge ?

Chez ID Logistics en Russie, l’activité se concentre sur la vente au détail et le commerce électronique.

Depuis 3 semaines, nos entrepôts sont en surchauffe. Nous avons commencé à ressentir une augmentation des volumes des les premières annonces d’une éventuelle restriction du fonctionnement des commerces et des lieux de restauration publique. Le traitement des produits frais a fortement augmenté, car les gens ont commencé à faire des réserves et à cuisiner davantage à la maison. À la mi-mars, pour un certain nombre de projets, nous avons traité des volumes égaux aux volumes de la période du Nouvel An.

Ce que nous avons fait en premier lieu, sans attendre la mise en place des mesures restrictives en vigueur aujourd’hui: nous avons renforcé les équipes des entrepôts, nous avons formé de nouveaux employés dans des délais brefs. Sachant qu’ID Logistics possède une vaste expérience de la gestion des pics et des ventes saisonnières, lorsque les volumes augmentent de 3 à 4 fois par rapport à la moyenne annuelle, nous avons traversé avec succès la première vague de croissance des volumes.

Quel conseil donneriez-vous aux entreprises dont les activités sont fortement liées à la logistique, par exemple, le commerce électronique: comment peuvent-elles ajuster leurs processus métiers pour faire face à une demande accrue ?

En premier lieu, nous conseillons de partager vos projets avec le prestataire de services, au format en ligne aujourd’hui, puisqueLa situation peut changer à tout moment.

Pour les entreprises opérant au format du commerce à distance, l’assortiment, les positions de tête, les horaires et les délais de livraison peuvent changer; le prestataire de services logistiques doit en être informé immédiatement, au stade de l’élaboration de la stratégie, pour être prêt à plusieurs scénarios d’évolution de la situation.

Aujourd’hui, nous discutons directement et en permanence avec les clients de tous les changements attendus et recherchons ensemble des solutions. Par exemple, du 30 mars au 1er avril, la poste russe a fermé les bureaux de poste pour la remise des colis à la population, les livraisons sont effectuées par des coursiers et des facteurs, ce qui a provoqué un passage à court terme vers la livraison par coursier avec les ajustements correspondants dans la répartition des flux dans l’entrepôt.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées par vos clients ?

Top 3 des questions :

  • Les mesures prises pour prévenir la propagation de l’infection et préserver la santé des employés, assurer le fonctionnement continu de l’entreprise et un plan de  réserve pour le fonctionnement de l’entrepôt.
  • La semaine dernière, le problème le plus fréquemment évoqué était celui de l’éventualité de la mise en place de laissez-passer et la préparation à ce scénario. Il est question ici à la fois du personnel de l’entrepôt lui-même et des services annexes qui desservent l’entrepôt et ses  équipements.
  • Un autre problème majeur dont nous font part nos collègues européens: la production d’une partie des fournisseurs européens, dont le fonctionnement continu n’est pas reconnu comme  vital dans certains pays européens, affecte directement le fonctionnement continu d’autres  industries. Pour les produits alimentaires, il s’agit des matériaux d’emballage et des conteneurs. Dans plusieurs pays européens, les fabricants de produits alimentaires utilisent des stocks de  matériaux d’emballage et de conteneurs précédemment constitués, mais si les mesures restrictives durent longtemps, il faudra trouver des moyens pour résoudre ce problème.

Quels sont les problèmes vitaux qui doivent être réglés aujourd’hui à l’entrepôt, en plus de ceux dont nous avons parlé ci-dessus ?

Travailler avec les personnes. La menace d’une pandémie apporte des ajustements au comportement et à la perception. Le danger comprend les mécanismes de la peur (bien qu’à des degrés divers pour chaque individu), mettant au premier plan les problèmes de sécurité : personnels, familiaux, d’entreprise. Ainsi, notre mission est d’assurer la protection des employés et d’accroître le sentiment de confiance des personnes dans cette situation difficile.

Cela se fait à travers le strict respect des mesures d’accès au travail, la mise à disposition de moyens de protection et de désinfection, les échanges avec les employés, le renforcement de l’esprit d’équipe.

En tant qu’employeur, en premier lieu, nous protégeons nos emplois. Nous recherchons des solutions pour faire des affaires dans la situation actuelle et obtenir des résultats qui ne se pas en contradiction avec les notions d’humanisme et de sécurité.

En tant qu’entreprise de logistique, nous fournissons aux gens des biens vitaux même pendant l’épidémie, les entrepôts qui fonctionnent grâce au commerce à distance maintiennent le moral de la population, en permettant d’acheter les biens habituels.

Dans la situation actuelle, il est extrêmement important pour nous de suivre les instructions et de respecter les exigences, de faire preuve de bon sens et de ne pas nous mettre en danger, ni ceux qui nous entourent.

Je vous souhaite à tous une bonne santé, ensemble nous pouvons surmonter cette situation difficile!

Plus d'informations ici

Contact

CCIF Russie
www.ccifr.ru/fr

 

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus