Albanie

L'Albanie en bref

L'économie du pays a connu une croissance estimée à 5% en 2018, et la croissance du PIB réel est estimée à 5,2 % en 2019.

Tendances économiques

L'économie du pays a connu une croissance estimée à 5% en 2018, soutenue par les exportations agricoles et les investissements publics dans le cadre du développement national; et la croissance du PIB réel est estimée à 5,2 % en 2019. Cependant, l'économie demeure dynamique mais a montré quelques signes d’affaiblissement. Après avoir atteint une croissance d’environ 5,1 % en 2018, tirée par les secteurs axés sur l'exportation ainsi que les transports, la finance et la construction, l'activité économique s'est ralentie au premier semestre 2019 sous l'effet conjugué de l'affaiblissement de la demande extérieure et d’un ralentissement de l’exécution des dépenses publiques lié à l'entrée en fonction du nouveau gouvernement qui a creusé un déficit budgétaire pour atteindre environ 2% du PIB. Toutefois, des plans d'investissement public ambitieux et un regain de confiance après les élections devraient permettre à la croissance de se renforcer à 5,3 % en cette année 2020, avant de se stabiliser autour de 5 % en 2021. Ceci grâce aux investissements publics et privés dans les infrastructures (port, aéroport, routes, énergie,…).

Échanges commerciaux Franco-Albanais

La France voit ses échanges avec l’Albanie progresser et s’établir à 146 M EUR en 2017. En revanche, elle enregistre un déficit commercial vis-à-vis de ce pays depuis 2012. L’hexagone est le 9ème fournisseur et le 13ème client de l’Albanie. Les importations françaises en provenance d’Albanie augmentent depuis 2006, et à un rythme plus soutenu depuis 2015. Près de 440 entreprises françaises exportent en Albanie, dont une soixantaine de grandes entreprises. Les exportations françaises en Albanie s’élèvent à 44,6 M EUR en 2017, stables par rapport à 2016 (44,5 M EUR). La France est le 9ème fournisseur de l’Albanie. Les importations françaises en provenance d’Albanie s’établissent à 101 M EUR en 2017 (+26% par rapport à 2016). Elles ont doublé depuis 2012, lorsqu’elles se montaient à 51 M EUR. La France est le 13ème client de l’Albanie en 2017 avec 1,1% de ses exportations.

Les entreprises françaises opèrent dans plusieurs secteurs :

  • Télécommunications et Services: Aleat-Safran Group, Olivier Laurence, Sofrecom, Eutelsat
  • Construction : Spiecapag
  • Automobile : Renault-Auto Mita, Auto France Lubricants
  • Militery & Securite : Nexter Systems
  • Consulting & Auditing : Albinfos
  • Tour operatuers : Vacances en Albanie

Pourquoi investir en Albanie ?

C’est lieu de réformes, avec une attention particulière sur le milieu des affaires, ainsi qu’une situation excellente et stratégique. Axé sur le marché libre, l’Albanie propose des taxes concurrentielles et une main d’oeuvre motivée, bien formée et à prix conpétitifs. Pour toutes ces raisons, l’Albanie est une destination parfaite pour l’investissement.

Un lieu stratégique avec un accès facile à l’Europe et à la région des Balkans

  • Carrefour naturel des corridors importants de l’Europe
  • 4 portes d’accès : Durrës, Vlorë, Shëngjin et Sarandë

Accès au marché libre

  • Économie totalement ouverte et est caractérisée par un marché complètement libéralisé
  • Économie plus flexible parmi les économies d’’Europe du Sud-est
  • Seule économie d’Europe qui n’a pas connu de période de récession

Environnement “pro business”

  • Avantages fiscaux et stimulations dans les secteurs stratégiques d’investissements
  • Fiscalité en ligne sur Internet
  • Cadre légal des affaires en conformité avec la législation de l’UE

Processus d’enregistrement de l’entreprise

  • L’enregistrement d’une nouvelle entreprise peut se faire 24 heures avant avec un coût minimum débutant à 100 ALL, soit un euro.
  • C’est un processus de licence d’entreprise rapide et transparent dans le centre national d’enregistrement (Qendra Kombëtare e Regjistrimit).

Multitude de possibilités d’investissement

  • Possibilités d’investissement dans le PPP
  • Possibilités d’investissement dans les secteurs avec une croissance stable comme les énergies renouvelables
  • Tourisme, agriculture, production, transport et logistique, technologies de l’information et de la communication, et industrie d’exploitation minière

Cadre légal facilitant les investissements directs étrangers (IDE)

  • Pas d’autorisation préalable du gouvernement
  • Tous les secteurs sont ouverts
  • Pas de limitation pour les entreprises étrangères, on peut donc être propriétaire étranger d’une entreprise à un niveau 100%
  • Pas de limitation de chiffre d’affaire

Compétence de concurrence de la main d’oeuvre

Système de taxes avantageux

  • Accord sur la suppression de la double imposition
  • Aucune différence entre les investisseurs étrangers et locaux

Infrastructures en amélioration rapide

  • Développement rapide des infrastructures dans le domaine des transports, de la télécommunication et des énergies
  • Moyens étendus et à bas prix pour le transport maritime
  • Routes de transport bien définies et mécanismes d’envoi directs dans la plupart des pays de l’UE.

Destination touristique recommandée

  • Albanie dans la liste des “52 places to go in 2014” du New York Times
  • Top Destinations 2012, du Frommer’s Travel Guide
  • Première place dans les endroits à visiter en 2011 par Lonely Planet

Contact

CCIF Albanie
www.ccifa.al/fr

Plus de fiches pays

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus