La Pologne en bref

Avec 38,386 millions d’habitants, la Pologne constitue, en termes de population et de pouvoir d’achat, le premier marché en Europe Centrale.

Tendances économiques

Lors de la crise mondiale qui a freiné considérablement la plupart des économies, la Pologne était un des rares pays à afficher une croissance positive. Selon les prévisions de la Banque Nationale Polonaise, la croissance du PIB pour 2019 est estimée à près de 4%. Ce résultat confirme les fondements solides de l’économie polonaise qui, malgré une légère baisse de la dynamique prévue en 2020 (e.3,4%), reste tout de même appréciable. Les flux continus d’investissements étrangers, l’augmentation du taux de consommation et les échanges commerciaux à l’export contribuent positivement au PIB polonais.
 
Avec un PIB de 586 mds de dollars pour 2018, soit une évolution de près de 5% sur un an, la Pologne occupe le 22ème rang dans le classement des pays du monde par PIB et le 7ème rang parmi les pays de l’UE. Selon les estimations du MFW (ang. International Monetary Fund ), la Pologne deviendra la 20ème puissance économique mondiale en 2025.  Selon les dernières données de GUS, le taux de chômage en octobre 2019 était de 5,0 % et on l’estime à 5,1% pour toute l’année 2019.  Après un pic à près de 10,5 % en 2013, la courbe du taux de chômage en Pologne est plutôt en baisse ou en équilibre.

Échanges commerciaux Franco-Polonais

D’un point de vue général, la France est depuis le début des années 90 un est des principaux investisseurs étrangers en Pologne. La France a été d’ailleurs l’un des premiers pays à décider d’investir en Pologne à une telle échelle. Les capitaux français sont présents dans presque tous les secteurs de l’économie, mais principalement dans le secteur automobile, alimentaire et industriel. La France a également introduit un nouveau standard de services, similaire à celui de l’Ouest.  À ce titre, la France est le troisième investisseur étranger en Pologne (selon le pays du siège de la société-mère du groupe).  On dénombre actuellement plus de 1 092 entreprises dotées d’un capital français sur le territoire polonais, comprenant des entreprises cotées au CAC 40 mais également des PME dont des entreprises familiales. Depuis l’an 2000, ce nombre a quasiment doublé.  
 
De plus, certains domaines économiques présentent des conditions avantageuses pour les investisseurs français qui souhaitent s’établir sous forme de société ou de joint-venture. 

La présence d’entreprises françaises se traduit en chiffres de la façon suivante :

  • Montant total des investissements français cumulé en Pologne : 18,12 mds d’EUR (4ème investisseur étranger en Pologne)
  • Nombre d’emplois créés : 200 000

Le marché français est l’un des principaux marchés d’exportation de la Pologne.  


En 2018, les exportations de produits polonais vers la France ont atteint la valeur de 12,24 Mds EUR. La France est ainsi le 4ème client de la Pologne derrière l’Allemagne (62,2 mds EUR), la République Tchèque (14,1 mds EUR) et le Royaume Uni (13,7 mds EUR)

La valeur des exportations vers la France dans le PIB de la Pologne constitue environ 2,5%.  

En outre, en 2018, la France est le 5ème fournisseur de la Pologne. La valeur des importations globales polonaises durant cette période a été de 961 Mds de PLN (soit environ 226 mds EUR) et les exportations de produits français vers la Pologne correspondaient à 8,24 Mds EUR.

Conseils pour une entreprise souhaitant approcher la Pologne

  • Les polonais ont une très bonne connaissance technique, aussi l’entrepreneur devra connaître de façon précise les caractéristiques de son ou ses produits. Lors d’un entretien, l’interlocuteur posera beaucoup de questions à ce sujet.
  • Lors d’un contact qui s’est bien déroulé, l’entreprise polonaise s’attend à une réaction rapide de la part de la société française, par exemple envoi d’échantillons, de grille de prix, etc. Si la société française tarde à répondre il se peut que la société polonaise se tourne vers un autre partenaire.
  • Le calendrier des rendez-vous des sociétés polonaises ne se fixe pas des semaines à l’avance, les rendez-vous peuvent être pris d’une semaine sur l’autre même avec un partenaire se déplaçant depuis un autre pays. De plus il est important de confirmer le rendez-vous quelques jours avant la tenue de la rencontre.
  • Si la langue peut être un obstacle, lorsque la société polonaise établi un partenariat ou voit qu’une collaboration sur le long terme va se mettre en place, elle fera de gros efforts pour surmonter ce problème soit en faisant appel à un traducteur ou en embauchant une personne maîtrisant la langue.
  • Si les polonais ne sont pas francophones, ils sont francophiles et s’intéresseront toujours à l’interlocuteur en trouvant des points communs avec lui par rapport à sa propre expérience en France, à ses affaires avec des partenaires français etc.

Contact

CCIF Pologne
Tél : 48 22 521 21 40
ccifp(@)ccifp.pl
www.ccifp.pl

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus