Hongrie

La Hongrie en bref

Depuis son passage à l’économie de marché il y a 28 ans, la Hongrie a privatisé presque intégralement son économie. Membre de l’Union Européenne (depuis 2004) et de l’Espace Schengen (depuis 2007), l’économie hongroise est moderne et a adopté les réglementations et standards européens.

La croissance du PIB hongrois a atteint 4,8% des variations saisonnières et des jours ouvrables en 2018 selon l’Eurostat, soit un résultat supérieur à celui de l’année 2017 (4,1%). La Hongrie profite depuis deux ans d’une conjoncture économique favorable à plusieurs niveaux : accélération de la croissance dans l’Union européenne, principal débouché commercial à hauteur de 78%, absorption rapide des fonds européens et revenus salariaux en forte croissance. La demande interne est le principal moteur (contribution à hauteur de 5,5%), dont consommation privée (+4,9% en 2018) et investissement (+17,5% en 2018, absorption plus rapide des fonds européens). Le commerce extérieur a, pour sa part, un solde excédentaire de 6 041 Mds EUR en 2018 (contre 8 078 Mds EUR en 2017) soit un impact négatif de - 0,7 pp sur la croissance. Le rythme de croissance de la consommation reste inférieur à celui des salaires et favorise l’épargne des ménages. Le chômage se situe à un niveau historiquement faible (3,7% en novembre 2018 contre 7,8% au premier trimestre 2015) et les salaires sont en très forte hausse (+11,6% en termes nominaux et 8,6% en termes réels sur les dix premiers mois de l’année 2018), mais l’inflation reste maîtrisée (2,9% en 2018) grâce à la politique de sagesse tarifaire des entreprises, autorisée par leur haut niveau de profitabilité.

Ainsi la convergence se poursuit : le niveau de vie a ainsi atteint en 2017 68% de la moyenne européenne (en spa). Mais l’indice de Gini, certes inférieur à la moyenne des pays de l’OCDE (0,336) et à celui de la France (0,295), a légèrement augmenté entre 2005 (0,272) et 2016 (0,288).

A court terme, la croissance de l’économie hongroise devrait se poursuivre même si le rythme devrait ralentir : 3,4% en 2019, 2,6% en 2020, puis converger vers 2,2%-2,5% à l’horizon 2021-2023 (avec une baisse des fonds européens d’environ 24,5% à anticiper dès 2021). Le ralentissement anticipé pour 2019 est imputable principalement à la contribution anticipée négative du commerce extérieur hongrois. En dépit d’une pression considérable sur les salaires, l’inflation devrait rester sous contrôle à 2,8% en 2019 et 3% en 2020 (conforme à la cible de la Banque Nationale de 3% par an avec une marge de fluctuation de +/- un point de pourcentage).

Le déficit public s’établit à 2% en 2018, niveau identique à celui de 2017 selon le Ministère des finances. La Commission européenne table sur un déficit à 1,9% du PIB en 2019 et 1,8% en 2020, tandis que la dette publique devrait passer de 73,6% du PIB en 2017 à 68,6% fin 2020. Il faut souligner que les rentrées fiscales sont à l’origine de cette amélioration, le gap de TVA se comblant progressivement, de 20% en 2016 à 12% aujourd’hui, grâce aux dispositifs efficaces du gouvernement : liaison électronique des caisses enregistreuses, et bientôt facturation en ligne obligatoire entre entreprises au-delà de 100 000 HUF. Les principales agences de notation classent la Hongrie plutôt favorablement : S&P BBB- (perspective positive), Fitch BBB- (perspective positive) et Moody’s Baa3 (perspective stable) au 13 février 2019.

Le secteur bancaire poursuit son redressement après huit années difficiles depuis la récession de 2008-2009. Les banques disposent globalement d’une capitalisation financière renforcée (ratio CET1 supérieur à 17%) et leur rentabilité financière (ROE) avoisine 15% en 2018. Le stock de créances douteuses a diminué rapidement au cours des cinq dernières années et atteint fin 2018 5,4% du total des créances. Toutefois, au cours des neuf premiers mois de l’année 2018, le niveau de profit des banques hongroises a diminué de 12% comparé à la même période en 2017, en raison de la hausse rapide des coûts d’exploitation (+17%) dans un contexte de bas taux d’intérêt.

Contact

CCI France Hongrie
Mme Edina Gyulai-Kertesi
edina.kertesi@ccifrance-hongrie.org 
www.ccifrance-hongrie.org

Plus de fiches pays

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus