Georgie

La Géorgie en bref

Le dynamisme de la Géorgie ces dernières années, repose principalement sur les investissements directs étrangers, principalement dans les secteurs des services et de l'agriculture.

L’économie géorgienne est largement dominée par le secteur des services, qui représente 66,4% du PIB (2014), et par l’industrie avec 24,4% du PIB (2014). L’agriculture quant à elle ne représente que 9,2 % du PIB (2014). La dynamique de croissance du pays repose largement, depuis 2003, sur les investissements directs étrangers, qui profitent principalement au secteur des services. Cependant, depuis 2012, des investissements massifs sont réalisés dans l’agriculture. Au regard du potentiel agricole du pays celui-ci est encore sous-exploité. Le secteur vinicole, très prometteur, redémarre avec la fin de l’embargo russe sur les vins géorgiens, qui représentait 80% des exportations.

Depuis 2004, après la « révolution des roses », le nouveau pouvoir a mis en place une politique très pro-américaine et largement néo-libérale. Le pays est passé d’Etat défaillant à pays modèle dans la région : en 2014 le pays se classe 15e dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale. S’agissant de la corruption le pays se classe 50e en 2014 selon Transparency International.

Le cadre fiscal mis en place est très favorable aux investisseurs : taux d’imposition des sociétés étrangères de 18%, revenus à la source (dividendes 3%, intérêt 5%, royalties 10%), pas de cotisations sociales, d’impôts sur les plus-values, et sur la fortune.


Télécharger la fiche Géorgie complète

 

Plus de fiches pays