L'industrie du textile en Egypte

Les textiles exportés par l'Égypte vers l'Union européenne ont atteint 211,6 millions USD en 2016/17, contre 207,3 millions USD en 2015/16.

Bref aperçu du marché du textile en Egypte

La filature, le tissage, la teinture, les vêtements confectionnés et le textile sont tous des activités qui s'inscrivent sous le secteur textile en Egypte.

L'industrie textile égyptienne a l'avantage de fonctionner d'une manière intégré et vertical, des fibres (fibres de coton) jusqu'aux produits finis. Cette industrie utilise à la fois des fibres de coton locale et des fibres importées (polyester,viscose, laine, etc.)
L'industrie textile en Égypte remonte à l'époque des pharaons. Avant 1950 les produits textiles envahissaient les marchés européens. Aujourd’hui les pays développés sont le centre de ce type d’industrie.

L'Égypte doit commencer à focaliser sur de nouvelles niches à savoir les textiles techniques. Il s’agit de matières et de produits textiles qui donnent la priorité aux propriétés techniques et aux qualités plutôt qu’aux caractéristiques esthétiques ou décoratives. Vue les atouts dont dispose l’Égypte, la main-d'oeuvre et la proximité géographique avec l'UE et vue le fait que les principaux concurrents concentrent sur les textiles traditionnels, ce ci donne à l’Égypte un avantage compétitif, elle devrait donc prendre l’initiative et de traiter avec les distributeurs en détails dans les pays développés afin d’avoir une part dans le marché mondial.

Perspectives 2030

Élaborer un programme spécialisé pour l'amélioration des méthodes de production et de transfert de connaissances qui augmente l'efficacité de la production et la valeur ajoutée, et réduit le gaspillage de ressources dans les industries textiles. Ceci renforce la perspective de compétitivité industrielle du pays

D'ici 2025, l'Égypte deviendra le premier pays exportateur de la région MENA dans l'industrie textile, en se concentrant sur les produits à haute et moyenne valeur ajoutée.

Une stratégie axée sur le développement des exportations
Le gouvernement égyptien cherche à attirer de nouveaux investissements privés dans les segments en amont de l'industrie afin de renforcer l'avantage concurrentiel de la nation sur le marché mondial.

Le Ministère du commerce et de l'industrie et des PME travaille actuellement à l'expansion de la mise en place d'expositions permanentes et à l'ouverture de centres de promotion et de distribution des produits égyptiens pour accroître les exportations vers divers marchés arabes et européens.

En 2015, le ministère du Commerce et de l'Industrie a lancé l'initiative «Vision 2025»pour étendre considérablement le secteur. Ses objectifs stratégiques incluent la création d'un million d'emplois, la formation de 750 000 employés et l'augmentation des exportations de textiles et de vêtements à 10 milliards de dollars par an d'ici 2025. Cet objectif est loin des exportations de l'industrie de l'an dernier, qui totalisaient environ 1,4 milliard de dollars.

La production de textiles et de vêtements se trouve en premier lieu dans le plan du gouvernement pour la lutte contre le chômage et le manque d'investissements étrangers. En janvier 2019, le ministre de l'Industrie et du Commerce extérieur a annoncé un projet visant à construire le plus grand centre textile et habillement dans la ville Sadate. Le plan du projet prévoit la construction de 568 usines réparties sur 3,1 millions de mètres carrés, ce qui créera 160 000 nouveaux emplois et fournira un revenu annuel prévu de 9 milliards de dollars.

> Plus d'informations

Contact

CCIF Egypte
www.ccfe.org.eg 

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus