Maroc

Le marché du machinisme agricole et des équipements pour les industries agroalimentaires au Maroc

L’industrie agroalimentaire, pilier de l’économie marocaine, représente 8,4 % du PIB national. L’approche filière retenue dans la mise en œuvre du contrat-programme du secteur augure de nombreuses opportunités d’affaires dans le sucre, le lait, la viande, l’huile, l’halieutique,…

Cet ouvrage vous permettra de : 

  • Obtenir les caractéristiques générales et les chiffres-clés du secteur
  • Découvrir l'offre, la demande, les acteurs, l'évolution récente de ce marché 
  • Mettre à jour vos connaissances
  • Suivre les tendances et perspectives de développement 
  • Positionner vos produits/services

L’agriculture représentait 10 % du PIB national en 2016. Ce secteur emploie 35 % de la population active totale et jusqu’à 78 % des actifs en milieu rural, ce qui lui confère une influence considérable sur l’ensemble de l’économie marocaine. Le secteur agroalimentaire, quant à lui, est un pilier de l'industrie marocaine.

Il contribue à hauteur de 8,4 % au PIB national et regroupe 25 % des employés des industries marocaines. Depuis quelques années, la modernisation de ces secteurs-clés de l'économie marocaine est l’un des objectifs majeurs des autorités publiques. Ces dernières ont ainsi mis en œuvre deux plans nationaux : le Plan Maroc Vert qui a pour ambition de moderniser l'agriculture pour en augmenter la productivité et assurer une production croissante et régulière en dépit des aléas climatiques et le Plan d’Accélération Industrielle qui vise à moderniser, développer et valoriser l'industrie agroalimentaire.

La production de machines agricoles et d'équipements agroalimentaires étant quasi-inexistante au Maroc, ces produits sont essentiellement importés. Les pays européens sont les principaux fournisseurs du Royaume. La France est le troisième fournisseur d'équipements agricoles du Maroc et l’un des principaux pour les équipements agroalimentaires.

Ces marchés présentent de réelles opportunités de développement et l'arrivée d'acteurs non européens (Turquie, Inde, Chine) a considérablement renforcé l’offre. Pour se distinguer sur ce marché concurrentiel, les sociétés intéressées par le marché marocain devront adapter leurs offres aux exigences des clients...

 

Contact

El Houssine OUASSAHI
Tél. : (+212) 5 22 43 96 08
houassahi(@)cfcim.org