Equateur

Reussir en Équateur

Une économie stable, une faible inflation, une croissance de 2,4%, l'Équateur est la 7ème économie d'Amérique Latine.

L’Équateur est un pays d’Amérique Latine, situé sur la côte Pacifique entre la Colombie et le Pérou. Il compte près de 17,3 millions d’habitants, sur une superficie de 284 000 km2.
Le pays présente 4 zones géographiques distinctes : l’Oriente (forêt amazonienne), la Sierra (Andes), la côte Pacifique et les îles Galapagos. En termes d’organisation administrative, la République d’Équateur est composée de 24 provinces, 221 municipalités et de multiples paroisses.
Trois grandes villes rassemblent la majorité de la population urbaine :

  • Nichée à 2800m d’altitude sur la cordillère des Andes, la capitale Quito compte 2,5 millions d’habitants et représente le centre politique et administratif du pays.
  • Guayaquil est la seconde ville du pays en nombre d’habitants. Bénéficiant du plus grand port commercial d’Équateur, elle représente le coeur économique du pays.
  • Cuenca, la 3ème ville du pays, compte un peu plus de 500 000 habitants. Son développement culturel et la douce ambiance qui y règne y attire de nombreux étrangers, notamment des retraités.

L’Équateur possède des richesses naturelles abondantes et une diversité de paysages, de faune et flore que beaucoup de pays pourraient lui envier. Toutefois, sur le plan du développement économique et social, l’Équateur reste un pays avec des inégalités sociales visibles et des carences sectorielles.

ÉCONOMIE EN BREF

Le PIB nominal national est de 107 266 millions de $US en 2018, ce qui place l’Équateur à la 7ème place des économies latino-américaines.

L’économie équatorienne est majoritairement formée sur la base des nombreuses matières premières que le pays détient.

En effet, les températures sont douces toute l’année et l’Équateur présente une grande variété de climats, qui lui permettent de cultiver un grand nombre de produits agricoles et mener des activités d’élevage sans discontinuer : cacao, bananes, café, canne à sucre, thon, crevettes... Ainsi, l’agriculture et la pêche représentent environ 10% du PIB équatorien et ¼ des emplois nationaux.
Par ailleurs, le pays dispose de grandes réserves de pétrole (potentiel estimé de plus de 4 800 millions de barils), et peut produire autour de 525 000 barils de pétrole par jour, ce qui le place dans le top 30 de la centaine de pays producteurs de pétrole. Il fait également partie des 15 pays membres de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole).

Ces matières premières sont les premiers postes d’exportations équatoriennes : le pétrole et ses dérivés, les bananes, les fruits de mer congelés, les poissons et produits de la pêche ainsi que les fleurs représentent 70% des exportations nationales. Les 5 premiers pays d’exportation sont les États-Unis, le Vietnam, le Pérou, le Chili et le Panama.

La valeur des exportations équatoriennes (21 606M $US, FOB) est à peu près équivalente à celle de ses importations (21 956M $US, FOB) en 2018. Les importations proviennent en priorité des USA, de Chine, de Colombie, du Panama et du Brésil. Les principaux produits importés sont les huiles et pétroles raffinés, les médicaments, les véhicules de tourisme et du matériel électronique et électroménager.

Contact

CCIF Équateur
Charlène LE FALHER
Chargée de développement économique
Tel: (593) 2 244 9918
charlene(@)ccifec.org
www.ccifec.org

Plus de dossiers pays

Fermer

Vous avez un projet d'implantation?

Recevez toutes les actus pays, éco-business, secteurs porteurs ! En savoir plus