Pologne

Réussir en Pologne

La Pologne continue à attirer les entrepreneurs étrangers grâce à un climat d’investissement favorable ; elle reste le pays le plus attractif de la zone PECO, selon une étude EY de 2015.

la Pologne est leader de la zone en termes des IDE dont le nombre a cru de 23% entre 2013 et 2014.

Selon les estimations du CEBR (Centre for Economics and Business Research), le pays de deviendra la 20ème puissance économique mondiale en 2023.
Plusieurs aspects incitatifs décident de l’attractivité du marché polonais :
• la stabilité économique et politique à laquelle s’ajoute l’économie qui ne cesse de croître,
• la main d’oeuvre instruite et qualifiée et pourtant beaucoup moins chère que dans l’Europe de l’Ouest,
• la situation géographique intéressante : au carrefour de l’Europe,
• la disponibilité des matières premières,
• l’appartenance du pays à la Zone Schengen et la possibilité de profiter des zones économiques spéciales dont le fonctionnement a été prolongé jusqu’en 2026.

Avec l’adhésion à l’UE en 2004, la Pologne a pu bénéficier de fonds qui lui ont permis de développer ses infrastructures et d’avoir une économie plus innovante. Pour la période 2014-2020, une enveloppe de 82,5 mds EUR de fonds européens est prévue pour réaliser six programmes opérationnels nationaux et 16 programmes régionaux. Le nouveau gouvernement, élu fin 2015, projette aussi, de se concentrer d’avantage sur le développement des PME. A cet effet, des allégements fiscaux sont prévus, dont une diminution de l’impôt sur les sociétés de 19% à 15%.

Ces incitations diverses dynamiseront la consommation interne et auront sans doute un effet de levier sur la croissance. Cette dynamique de la consommation constitue un atout majeur pour toute entreprise française qui souhaite créer un courant d’affaires avec la Pologne. La France, qui reste l’un des principaux partenaires économiques de la Pologne, dispose d’une expérience non-négligeable et cela dans différents secteurs. La valeur des échanges entre les deux pays en 2014 s’est élevée à 15,3 mld euros.

La France pourrait profiter de toutes les qualités de la Pologne - créer un réseau de sous-traitants qualifiés et toujours relativement peu chers et partager son savoir-faire afin de développer davantage un partenariat puissant au coeur de l’Europe.

[...]

Contacter la CCIF Pologne

Plus de dossiers pays