Hongrie - Une coopération modèle pour harmoniser formation et besoins des entreprises

{{Mieux répondre aux attentes des entreprises et aux besoins du marché du travail, est fondamental pour la compétitivité et le développement économique. Les dirigeants des entreprises déplorent souvent l’écart entre le niveau de formation des jeunes et les attentes des entreprises.}}

Mieux répondre aux attentes des entreprises et aux besoins du marché du travail, est fondamental pour la compétitivité et le développement économique. Les dirigeants des entreprises déplorent souvent l’écart entre le niveau de formation des jeunes et les attentes des entreprises.

Selon des sondages récents, le problème de l’éducation est la seconde préoccupation des employeurs en Europe, juste après la récession. La Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Hongroise, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris et la grande école de management et d’entrepreneuriat Advancia ont décidé, il y a 3 ans, de mettre en place, en Hongrie, le projet DJEET avec 2 objectifs : orienter la formation vers la pratique afin de mieux répondre aux attentes des entreprises et contribuer au développement des relations commerciales entre les entreprises françaises et hongroises. Dans le cadre de cette coopération, les partenaires ont chacun un rôle bien précis : la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris identifie les sociétés françaises, qui cherchent des partenaires d’affaires à l’étranger, notamment en Hongrie, la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Hongroise identifie leurs partenaires potentiels hongrois, les étudiants font le travail de représentation commerciale afin de mettre en place les partenariats.

Advancia propose trois filières spécialisées, entrepreunariat, intrapreunariat et conseil en création et développement. Ces formations sont axées sur la pratique et la plupart des étudiants suivent leur cursus en alternance. Le programme DJEET offre un exemple d’une initiative à suivre en Hongrie, l’étudiant est placé dans une situation réelle avec une véritable responsabilité vis à vis de l’entreprise qu’il représente, cette entreprise pouvant être aussi une des jeunes pousses d’entreprise issue de l’incubateur de l’école. Le fait, que ce programme se déroule souvent dans des pays dont la langue ou la culture ne sont pas toujours immédiatement accessibles est très enrichissant, tant du point de vue de l’expérience personnelle acquise que du point de vue d’un apprentissage de la communication interculturelle. Comme nous l’a expliqué Erwan Lamy, professeur à l’école Advancia les 37 étudiants de cette formation en Master 2 ont pu « choisir parmi cinq destinations Budapest, Bucarest, Alger, Moscou ou Tallin » où ils passeront en tout six semaines. Sur ces six semaines nous a-t-il expliqué « une sera consacrée à la mise en relation effective des entreprises françaises et des entreprises hongroises au cours de rendez-vous d’affaires organisés par les étudiants ». Il nous a précisé que la CCIP avait « identifié les entreprises françaises pouvant être intéressées et les étudiants les ont rencontrées en novembre ». Pour les étudiants, comme nous l’a expliqué Rachid Ez-Zaïdi, étudiant en Master 2 à Advancia, cofondateur d’une jeune pousse d’entreprise nommée We Smile, proposant des centres de blanchiment des dents sur le même modèle d’organisation que des centres de bronzages UV, la partie cours qui se déroule à l’Ecole supérieure d’économie de Budapest (BGF) « est basée sur les mêmes supports qu’en France, avec beaucoup de cas pratiques (...) les échanges et les cours se font en anglais » et pour ce qui concerne la partie découverte de Budapest le groupe d’étudiants français est accompagné par « des étudiants hongrois qui vont partir en France dans le cadre du programme ERASMUS ».

En ce qui concerne la recherche de partenaires hongrois, les étudiants d’Advancia ont bénéficié de l’aide de toute l’équipe de la CCIFH et particulièrement du travail d’Edina Kertesi, responsable commerciale de la CCIFH qui forte de sa grande expérience en la matière a pu établir une liste de partenaires adéquats dans chaque secteur avant l’arrivée des étudiants à la fin février. Les secteurs de prospection des étudiants étaient très variés, on peut citer la restauration, le domaine médical, le paramédical, la bijouterie, un opérateur de téléphonie mobile, un fabricant d’appareil de mesure des températures ce qui n’a pas posé de problème et de nombreux rendez-vous ont pu être prédéterminés à la grande satisfaction de tous.

Comme nous l’a expliqué Agnes Réti, Directrice générale de la CCIFH « ce type de demande fait partie de nos activités au quotidien puisque nous offrons directement ce service aux entreprises françaises qui cherchent un partenaire d’affaires en Hongrie ainsi, bien sûr qu'à nos membres. Nous organisons de nombreux événements dont le but est de mettre en relation des sociétés et de leur permettre d’identifier immédiatement les domaines dans lesquels elles peuvent coopérer où les besoins auxquels elles peuvent répondre. Nous avons un lien fort avec la CCIP et je suis toujours heureuse de collaborer avec nos homologues français, nos objectifs sont les mêmes : développer les relations commerciales de nos communautés d’affaires et répondre au maximum aux attentes de nos membres. » Cette coopération tripartite est un excellent exemple de ce que l’intégration de l’enseignement supérieur au sein du tissu économique et de ses réalités concrètes peut avoir de positif. L’avenir des entreprises, et donc celui des citoyens de l’Union européenne est lié à une meilleure compréhension des besoins et des savoirs de chacun. Les échanges universitaires ne peuvent suffire à créer des étudiants polyvalents, aptes à s’adapter aux défis multiculturels de l ‘économie moderne, la solution passe obligatoirement par des expériences de terrain, par des contacts établis au sein du futur univers professionnel.

Contact : Chambre de Commerce et d'Industrie Franco-Hongroise
Garamvölgyi Petra, Responsable de Communication
Tel: +36 1 317 8268 - Fax: +36 1 338 41 74
@ : [petra.garam@ccifh.hu->petra.garam@ccifh.hu] - Site : www.ccifh.hu

Plus d'actualités du réseau

Toute l'actualité
Fermer

Vous avez un projet d'implantation?

Recevez toutes les actus pays, éco-business, marchés porteurs ! En savoir plus