Grande-Bretagne

Royaume Uni : le e-commerce

Le marché britannique du e-commerce un fort potentiel pour les entreprises françaises : 61,5 millions d’habitants, 36,8 millions d’internautes quotidiens, 26,9 millions de cyberacheteurs, un chiffre d'affaires en croissance avec +23,6% en 2009.

Le marché britannique du e-commerce un fort potentiel pour les entreprises françaises : 61,5 millions d’habitants, 36,8 millions d’internautes quotidiens, 26,9 millions de cyberacheteurs, un chiffre d'affaires en croissance avec +23,6% en 2009....

Population : 61,5 millions d’habitants

Nombre d’internautes quotidiens
36,8 millions en 2010, soit 74,5 % de la population adulte de + de 16 ans

% de la population qui achète en ligne
26,9 millions de cyberacheteurs, soit : -72.9% des internautes britanniques en 2010 -51% de la population adulte de + de 15 ans

Chiffre d’Affaires -Ventes B-to-C Détail (n’inclut ni téléchargement, ni achat de voyages et de billets) : £58,8 milliards en 2010 -Ventes B-to-C totales : £78,5 milliards (est. 2010) -Ventes en ligne totales (B-to-B, B-to-C et C-to-C) : £115 milliards (2009) Les ventes B-to-C ont représenté environ 11 % des ventes de détail total en 2010 (6% en Europe)

Taux de croissance du marché -En CA B-to-C: + 17% en 2009, + 18% en 2010 (+14 a 18% prévu en 2011) -En CA total : +23,6% en 2009 -En nombre d’acheteurs : +3,9% en 2009, +4,1% en 2010 (+4,1% prévu en 2011)

Panier moyen
Source €tat et Euromonitor 2010 : -Par habitant /an : 861 e (Europe : 450 €) -> soit 170 € par achat (panier le plus élevé en Europe) -Par cyberacheteur /an : 1515 € (pour 41 achats) -> soit 37 € par achat (inferieur a la moyenne européenne : 44e Source IMRG 2010 : -Par habitant /an : 1125 € -Par cyberacheteur /an : 2245 €

Qu’achètent les cyberacheteurs britanniques ?
Principaux secteurs des ventes B-to-C : -vêtements (next, M&S Asos, etc.) et articles de sport (Sportsdirect) : achetés par 52% des cyberacheteurs) -alimentation (3 des 4 gds supermarchés Tesco, Sainsbury et Asda dans les 25 premiers sites marchands) -tourisme (voyages et séjours vacances) : easyjet, expedia, Thomson, Ryanair, Thomas Cook -loisirs (biens culturels – films et musique) : Amazon, Play, Lovefilm, Sites avec la plus forte croissance au niveau des ventes en 2010 : grands magasins, accessoires de mode, et alimentation et vins et spiritueux

Typologie des acheteurs -63% ont entre 25-54 ans (26% 35-44 ans ; 19% entre 46-54ans; 18% ont entre 25-34 ans) seulement 8% ont plus de 65 ans -50.5% des acheteurs sont des femmes (qui achètent en priorité vêtements et articles de sport, alors que les homes achètent surtout films et musiques) -40% ont une famille, contre 13% sont célibataires -33% habitent à Londres 10%) et dans région Sud-Est -65% appartiennent aux catégories socioprofessionnelles : personnel administratif et cadres moyens -11 millions de consommateurs (42% des cyberacheteurs) achètent au moins une fois par semaine – 19 millions au moins une fois par mois -Taux moyen de conversion (visiteur -> acheteur) : 3,8%

 

Points forts du marché -Consommateurs et entreprises très réceptifs et à la nouveauté, surtout en matière de nouvelles technologies de communication et d’information (TIC) -Consommateurs très ouverts et qui aiment comparer -> opportunités pour nouveaux produits -Forte pénétration d’Internet :
• 73% des foyers (64% en Europe)
• 74,5% de la population adulte de + de 16 ans
• 91,1 % des entreprises
-Majorité des connexions sont à haut débit : 57% (52% en Europe) -Temps moyen hebdomadaire passé en connexion à hauteur de 29 heures -Un des pays en Europe ou l’e-commerce représente une des parts les plus importantes des ventes de détail (11% env.) -Un des pays en Europe avec panier moyen par habitant le plus élevé (170 € /habitant) -E-commerce répond aux préoccupations des consommateurs britanniques - rapidité, efficacité, "convenience", économie d’énergie, et prix plus avantageux : intègrent de plus en plus spontanément l’internet a leur processus d’achat -Moyens de paiement en ligne de plus en plus sécurisés -Développement du e-marketing et utilisation récurrente des réseaux sociaux à cet égard -Situation économique incertaine : recherche de prix bas -Engouement pour le m-commerce

Points faibles du marché -Consommateurs plus éduqué : plus exigeant sur qualité et présentation de l’offre en ligne, ainsi que sur la fonctionnalité et l’efficacité du site , ainsi que la clarté des informations sur les conditions d’achat (livraison, service client, etc.) -Certains freins à l’achat subsistent, notamment la confiance quant à la livraison des achats (délais de livraison doivent être courts) -Sécurisation des achats nécessitant une veille constante -Un des marchés les plus matures en Europe : un des taux de croissance les plus faibles (18% en 2010, contre 31% en Europe)

Principaux acteurs du secteur
Les 10 Principaux e-commercants (mai 2010) : amazon.co.uk, argos.co.uk, tesco.com, play.com, next.com, amazon.com, marksandspencer.com, apple.com, diy.com, johnlewis.com

Moyen de paiement en ligne
Visa et PayPal

Aspect fiscal
Champ d’application de la TVA à étudier. Taxation identique à celle des entreprises physiques

Aspects légaux -Informations diverses à fournir (nom légal, adresse postale, adresse de siège social et adresse électronique, informations aux contractants, conditions générales de vente) -Stockage des données conforme au Data Protection Act 1998, par le recours à l’Office of Information Commissioner. -Respect des délais de rétractation.

Logistique
L’indice de Performance Logistique du Royaume-Uni est de 3.95 en 2009 (contre 3.84 en France pour cette même année).

CHAMBRE DE COMMERCE FRANÇAISE DE GRANDE BRETAGNE
Contact : Catherine Dujardin
@ : [commercial@ccf.co.uk ->commercial@ccf.co.uk]

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter

Plus de notes sectorielles

Fermer

Vous avez un projet d'implantation?

Recevez toutes les actus pays, éco-business, marchés porteurs ! En savoir plus