Maroc

L'énergie éolienne au Maroc

Le Maroc dépend à 95% de l’extérieur pour ses besoins énergétiques. L’objectif du gouvernement marocain est de diminuer cette dépendance à 85% à l’horizon 2020.

A cette échéance, les énergies renouvelables fourniront 40 % de la production électrique totale. Disposant d’un grand potentiel en matière d’énergie éolienne, le Royaume entend exploiter pleinement cette source propre et inépuisable.

  • L’Etat est le principal moteur du développement des énergies renouvelables au Maroc à travers les activités de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE). L’Agence pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ADEREE) contribue à mettre en œuvre la politique du gouvernement.
  • Le Maroc dispose d’un potentiel éolien estimé à près de 25 000 MW, dont 6 000 MW sur les sites étudiés. 
  • En 2013, la production éolienne a fourni 6,7 % de la puissance électrique installée. Le gouvernement marocain ambitionne de doubler ce chiffre à l’horizon 2020. 
  • 5 parcs sont actuellement en activité : le parc expérimental de Tanger : 3,5 MW ; le parc d’Abdelkhaleq Torres : 50,4 MW, le parc d’Essaouira « Amougdoul »: 60 MW, le parc Lafarge à Tanger de  32,2 MW, le parc éolien de Tanger : 140 MW.
  • Le KWh éolien coûte entre 3 et 5 centimes d’€.

Le Maroc dispose de 4 zones particulièrement ventées : l’extrême nord du pays (Tanger, Tétouan), la région d’Essaouira, la zone atlantique sud de Tarfaya à Lagouira et le couloir de Taza entre les chaînes montagneuses de l’Atlas et du Rif. Le vent atteint dans ces régions une vitesse moyenne de 8 m/s.

Cliquer-ici pour télécharger la fiche sectorielle

Votre contact :
El Houssine OUASSAHI
Tél. : +212 5 22 43 96 08
E-mail : houassahi(at)cfcim.org

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter

Plus de notes sectorielles