Jordanie

Le Secteur de l’énergie en Jordanie

Le marché jordanien de l’énergie est un marché basé surtout sur l’importation. Selon
le Ministère de l’énergie et des ressources minérales de Jordanie, on estime que 95% des énergies sont importées.

La Jordanie dépend presque totalement des importations de pétrole et de produits pétroliers, des
importations de gaz (surtout du gaz égyptien subventionné) et d’électricité pour satisfaire ses besoins
énergétiques. La facture énergétique de la Jordanie pèse lourdement sur le revenu national, s’élevant
de 20% du PIB en 2011.

Dans une volonté de réduire la dépendance du pays aux importations d’hydrocarbures et suite à la
rupture de l’approvisionnement en gaz naturel égyptien, le sous-secteur de l’énergie fait actuellement
l’objet d’une modernisation majeure comprenant la mise en oeuvre d’un Plan directeur de la
Jordanie en matière d’énergie pour 2008-2020.

Cette stratégie nationale vise à faire évoluer le mix énergétique actuel fortement dépendant du
pétrole et du gaz naturel, vers un mix basé sur la diversification des sources d’énergies y compris les
énergies renouvelables, l’énergie nucléaire, le schiste bitumineux. Les objectifs de cette stratégie de
diversification 2008-2020 consiste à augmenter la contribution des ressources locales à 39%
contre 4% aujourd’hui, de réduire la part des produits pétroliers à 40% et du gaz naturel à 29%, à
l’horizon 2020. On compte notamment sur la montée en puissance des schistes bitumineux (14%), des énergies renouvelables (10%) et du nucléaire (6%).

Télécharger la note sectorielle complète

Contact
Najwan NAKHO
Tel.: +962 6 463 3091
n.nakho(@)cafraj.net 
www.cafraj.com

Plus de notes sectorielles