Jordanie

Le marché des produits pharmaceutiques en Jordanie

Le marché pharmaceutique jordanien a connu un très fort développement au cours de cette
dernière décennie qui a conforté la Jordanie dans sa position de leader dans ce secteur dans la région du Moyen-Orient. Le marché pharmaceutique jordanien couvre maintenant différents métiers tels que l’emballage, la recherche et le développement, la formation et la promotion.

Considéré comme un domaine clé pour l’économie nationale, le secteur pharmaceutique est un
marché exhaustif représentant 600 M USD et employant près de 8 000 Jordaniens. L’un des
principaux atouts de ce secteur est sa production locale qui est estimée à environ 105 M USD. Pour
cette raison, la Jordanie est considérée comme un pays leader du Moyen-Orient. Le royaume dispose
en effet de 20 fabricants pharmaceutiques représentant un volume de marché de 1,41 Md USD, tous
sont certifiés GMP en conformité avec les régulations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

  • La plupart des sociétés pharmaceutiques jordaniennes ont établi des liens d’affaires avec les entreprises de premier rang, dont Pfizer, Roche, Mundipharma, Aventis, Novartis, Organon, Fujisawa, Takeda. Parmi les fabricants jordaniens, 16 d’entre eux produisent essentiellement des médicaments génériques, 5% de leur production sont dédiés à des sociétés pharmaceutiques étrangères.
  • Grâce à sa forte production, le royaume hachémite exporte plus de 70% de sa production dans plus de 65 pays avec pour principaux clients l’Arabie Saoudite, l’Algérie et l’Irak.
  • Ses exportations de produits pharmaceutiques sont passées de 503 M USD en 2011 à 643 M USDen 2012. On s’attend à ce que le secteur génère 1 Md USD d’ici à 2015/2016 en terme d’exportations.

Bien que le pays exporte fortement, il reste tributaire de certains fournisseurs notamment la Suisse et le Royaume-Uni, les importations sont en effet estimées à 500 M USD, en progression constante.

Bien que le secteur a connu une contraction dans la période 2008-2010 en particulier en ce qui concerne ses exportations, les perspectives sont désormais positives. Les dépenses en médicaments par habitant sont en effet de 73 USD environ (celles-ci sont supérieur à la moyenne régionale), des
dépenses qui représentaient 1,7% du PIB en 2014.

Télécharger la note sectorielle complète

Contact
Najwan NAKHO
Tél.: +962 6 463 3091
n.nakho(@)cafraj.net 
www.cafraj.com

Plus de notes sectorielles