Espagne

Espagne : Les Technologies de l'Information et de la Communication

En Espagne, le macro secteur des TIC (technologies de l’information et des communications) englobe les secteurs de l’électronique grand public, des services de télécommunication et d’internet, des services et produits audiovisuels, des contenus numériques, du hardware et software informatique, ainsi que des services informatiques.

En Espagne, le macro secteur des TIC (technologies de l’information et des communications) englobe les secteurs de l’électronique grand public, des services de télécommunication et d’internet, des services et produits audiovisuels, des contenus numériques, du hardware et software informatique, ainsi que des services informatiques. Ce secteur acquière un poids de plus en plus important dans l’économie du pays, tant en termes d’emplois que de chiffre d’affaires. Malgré une difficile situation économique générale, le secteur semble se comporter de façon relativement positive.

En 2008, les TICs ont obtenu un chiffre d’affaire de 77.431,5 millions d’euros (soit +0,1% par rapport à 2007), et représente 7,07% du PIB. Il génère 350.000 emplois directs, et plusieurs millions d’emplois indirects. Selon ASIMELEC (l’Association Multisectorielle des Entreprises de Technologies de l’Information, Communication et Électronique), les services de télécommunications représentent 47,7% du secteur TIC, et sont suivis pas les services informatiques (13,6% du secteur), qui une belle croissance (+7,1%, soit un chiffre d’affaires de 10.554 millions d’euros). Le segment le plus dynamique en 2008 a été le software informatique (chiffre d’affaire de 2.985 millions d’euros et croissance de 7,9% en 2008).

Par contre, 2009 sera une année plus difficile : la facturation des TICs devrait baisser de 1,7%, atteignant les 59.300 millions d’euros, selon des données publiées en juin 2009 par l’Observatoire Européen des Technologies de l’Information (EITO), affectant essentiellement les secteurs de l’électronique grand public et de l’audiovisuel. Cela se caractérisera par une contraction de la demande, une réduction importante des prix, les consommateurs se tourneront de préférence vers les produits de gammes plus basses ou de marques blanches.

Les deux principaux clients des TICs sont le secteur financier, avec un chiffre d’affaires de 3.110 millions d’euros, et l’Administration Publique (1.559 millions d’euros). Ensemble, ils représentent près de la moitié de la facturation globale du secteur. Les secteurs de la Santé et de l’Éducation sont deux qui ont la plus grande croissance (supérieure à 14%).

Plus de 67% des entreprises espagnoles utilisent internet pour leurs démarches avec l’Administration Publique, ce qui représente une augmentation de 5% par rapport à 2007.

Quant à la distribution géographique, Madrid et la Catalogne regroupent 70% des entreprises du secteur. Par ailleurs, ces deux Communautés Autonomes concentrent les 2/3 du marché intérieur net, et ont une croissance de 10%. Castilla-et-León et les Canaries sont les Communautés à la croissance la plus forte (>15%), alors que la Navarre et le Pays Basque ont été les moins dynamiques (5%).

L’informatique et les communications ont envahi les foyers espagnols. Ils sont clairement gagnés par l’ère de la numérisation, et augmentent leur engouement pour les dispositifs électroniques (télévisions à écran plat et TNT pour anticiper l’arrêt de l’analogique prévu en avril 2010, MP3 et MP4, appareils photos numériques, consoles de jeux vidéo, GPS, ordinateurs …), même si le marché montre des signes de saturation. Les services de télécommunications occupent une place de plus en plus importante dans la vie des Espagnols : 82,8% des foyers ont un téléphone fixe et 92,1% un téléphone portable. En 2008, le nombre de lignes de téléphones portables (49.682.382, soit 107,6% de la population) a augmenté de 2,6% par rapport à 2007. Le volume en minutes a également augmenté (+5%). Les services liés à internet restent un des moteurs du marché des télécommunications en Espagne. Selon des données de l’INE (l’Institut National de Statistiques), 60% des foyers ont accès à internet, avec une augmentation supérieure à un million de foyers par an. Plus de 24 millions de personnes utilisent fréquemment Internet, soit plus de 58% de la population. La pénétration de l’internet haut-débit a augmenté de plus de 13% ; 2008 a été le témoin des premières offres d’accès ultra-rapide (30Mb, 50Mb et même 100Mb) ; cependant, les tarifs d’ADSL restent parmi les plus élevés d’Europe. En ce qui concerne les services d’accès à internet sur les téléphones portables (WAP, 3G, UMTS…), ils occupent une place importante de plus en plus importante (le nombre de lignes de transfert de données a augmenté de 77% en 2008).

Les TICs sont bien implantées dans le monde professionnel en 2008: près de 98% des entreprises de toutes tailles possèdent des ordinateurs, et 95% disposent d’un accès à internet (ADSL dans 97% des cas). Par contre, seules 57% d’entre elles ont une page web : les moyennes et grandes entreprises en voient clairement son utilité, alors que 46% des petites entreprises ne la comprennent pas.

En ce qui concerne le commerce électronique, il ne convainc pas vraiment les entreprises espagnoles : seules 20% d’entre elles achètent par internet, et 10% l’utilisent pour vendre. Par contre, les transactions B2B via internet augmentent : +28% pour les achats, et + 11% pour les ventes.

Manuel MORENO, Responsable Dpt. Etudes & Implantations
Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d’Industrie
Tel : (+34) 91 307 21 00 - Fax : (+34) 91307 21 01
site : www.lachambre.es - @ : [mmoreno@lachambre.es->mmoreno@lachambre.es]

Plus de notes sectorielles