Espagne

Espagne : Le secteur de l’automobile (garages, réparations)

En cette période de crise dans le secteur automobile, il faut savoir que le 77% des sociétés du secteur automobile sont spécialisées dans la vente de véhicules. Plus de 45% des salariés du secteur sont des employés dans des garages de réparation et d’entretien.

En cette période de crise dans le secteur automobile, il faut savoir que le 77% des sociétés du secteur automobile sont spécialisées dans la vente de véhicules. Plus de 45% des salariés du secteur sont des employés dans des garages de réparation et d’entretien.

Concernant le comportement des consommateurs espagnols, une étude Cetelem-Nielsen souligne que 21% des individus interrogés ont fait l’acquisition d’une voiture en 2008, et qu’il s’agissait dans 44% des cas d’un véhicule d’occasion, et d’un véhicule neuf dans 56% de cas. Bien que les ventes de véhicules neufs soient beaucoup plus fréquentes, l’écart observé avec la vente d’occasion baisse de plus en plus.

S’agissant d’un véhicule neuf, la majorité des achats se font par l’intermédiaire d’un concessionnaire monomarque (79%), les enseignes de revente n’étant utilisées d’après l’enquête que dans 1% des cas. La situation est différente en ce qui concerne la vente de véhicules d’occasion. L’enquête démontre que 51% des individus ont acquis leur automobile auprès d’une enseigne d’achat revente (51%), ou auprès d’un concessionnaire offrant différentes marques (22%). Les garages de réparation absorbent seulement 3% de la demande pour les voitures d’occasion. Notons que la crise a eu un impact très négatif sur les intentions d’achat, selon l’étude Cetelem-Nielsen seulement 2% des individus interrogés en 2008 seraient prêt à faire l’acquisition d’une voiture au cours des 12 prochains mois.

Le marché des garages de réparation a connu une certaine baisse de la demande ces dernières années. En effet, il a été affecté par l’incorporation croissante de produits technologiques dans les automobiles, impliquant une plus grande spécialisation et une meilleure formation. De plus, cette augmentation du niveau technologique a rendu les pièces et les services offerts plus coûteux. Bénéficiant du système des garanties, on estime que les concessionnaires effectuent 80% des réparations en ce qui concerne les véhicules de moins de quatre ans.

Cependant, même si les concessionnaires offrent désormais des services plus adaptés, les consommateurs perçoivent toujours les services des garages auto comme moins chers. Le prix serait en effet réduit de 20% (Association ANCERA, rapport de juin 2009). En dehors du simple aspect financier, les garages de réparation sont également privilégiés par les consommateurs se basant sur la proximité géographique, mais également sur la qualité du service. Après la cinquième année d’utilisation du véhicule et l’expiration de la garantie, seulement 28% des usagers passeraient toujours par les services d’un concessionnaire officiel. De plus, le secteur bénéficie d’un changement au niveau législatif, car le nouveau règlement CE 1400/2002 permet aux garages l’entretien des véhicules encore sous garantie auprès des concessionnaires officiels.

Au sein même du secteur des garages auto, on observe un mouvement de concentration. En effet, il se forme de plus en plus de réseaux, bien que le marché reste encore très individualisé (plus de 60% des garages étaient indépendant en 2005). Ainsi les structures de petite taille, plus traditionnelles ou familiales, connaissent une diminution au profit des réseaux de fabricants ou de distributeurs.

En ce qui concerne la répartition géographique du secteur, on retrouve un nombre plus important de garages de réparation en Catalogne et en Andalousie, deux régions qui comptaient respectivement 17,2% et 16,6% du total en 2008. Les Communautés de Valence (11,3%) et de Madrid (10,56%) représentent également une part importante du marché.

Télécharger la note : <doc352|center>

 

Manuel MORENO, Responsable Dpt. Etudes & Implantations
Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d’Industrie
Tel : (+34) 91 307 21 00 - Fax : (+34) 91307 21 01
site : www.lachambre.es - @ : [mmoreno@lachambre.es->mmoreno@lachambre.es]

Plus de notes sectorielles