Myanmar

La Birmanie en bref

Découvrez la Birmanie au travers d'une analyse synthétique de la situation économique du pays. Le pays a affiché un taux de croissance de 6,3% en 2012. Cette croissance devrait garder un rythme soutenu dans les années à venir grâce à l'augmentation des investissements nationaux et étrangers dans les infrastructures du pays.

La Birmanie est, depuis 2011, dirigée par un gouvernement civil. Son Président de la République, M. Thein Sein s’est, depuis son élection, engagé à effectuer des réformes pour une transition démocratique. Après plusieurs mesures prises par le gouvernement dans ce sens, les sanctions internationales ont été partiellement levées. En avril 2013, 27 membres de l’Union Européenne ont levé toutes les sanctions contre la Birmanie à l’exception de l’embargo sur les armes.

Gouvernée par une junte militaire de 1962 à 2011, la Birmanie s’est repliée sur elle-même et les sanctions américaines et européennes à partir de 1989 ont isolé le pays, avec des conséquences directes sur son développement économique.

Depuis ces levées des sanctions et son ouverture démocratique, la Birmanie est de nouveau attractive pour les pays occidentaux. Quant à ses partenaires asiatiques ceux-ci n’avaient jamais cessé d’investir (notamment Chine, Thaïlande, Singapour).

Disposant d'un territoire grand et varié, la Birmanie dispose d'importantes richesses naturelles (gaz, pétrole, bois, pierres précieuses, etc.) qui ont fait du pays un partenaire à ne pas négliger en particulier pour ses voisins. Les grands bénéficiaires des exportations birmanes sont en effet la Chine, la Thaïlande, Singapour et l'Inde.

En termes de croissance, le pays a affiché un taux de 6,3% en 2012. Cette croissance devrait garder un rythme soutenu dans les années à venir grâce à l'augmentation des investissements nationaux et étrangers dans les infrastructures du pays (transport, énergie, télécommunications, etc.).

Les investissements directs étrangers (FDI) sont encouragés par le gouvernement qui octroie des avantages fiscaux et oeuvre pour la mise en place de zones économiques spéciales (Thilawa, Dawei, KyauPyau) qui n ‘en sont à ce stade qu’à l’état d’ébauches.

Contact Association France-Myanmar des Affaires (AFMA)
Mme Terminale OLIVE - Directrice de l’AFMA
afma.manager(@)gmail.com
www.myanmar-france-business.com

Plus de fiches pays