Japon

Shigeta : du sur-mesure pour le marché japonais de la cosmétique naturelle

{{"Le drame, c’est que toutes les femmes veulent ressembler à une autre, alors qu’elles sont déjà très belles comme elles sont !", explique Chico Shigeta, coach et égérie pour Shigeta, entreprise éponyme fondée à partir de son savoir-faire.
Rencontre avec Emmanuel Olivier, directeur général de la société.}}

"Le drame, c’est que toutes les femmes veulent ressembler à une autre, alors qu’elles sont déjà très belles comme elles sont !", explique Chico Shigeta, coach et égérie pour Shigeta, entreprise éponyme fondée à partir de son savoir-faire. Rencontre avec Emmanuel Olivier, directeur général de la société.

Shigeta s’est fait connaître en France par l’étonnant carnet d’adresse de Chico Shigeta, coach de Sofia Coppola, d’Isabelle Adjani et de John Galiano. L’entreprise s’est implantée au Japon en 2007. Comment cette implantation s’est-elle déroulée ?
Tout est d’abord passé par la presse. Chico Shigeta bénéficiait d’une importante couverture presse dans l’héxagone. Puis la presse japonaise s’est intéressé à son parcours. C’est l’élément déclencheur qui nous a poussé à ouvrir une filiale dans l’archipel. Notre message est bien passé : nous souhaitons aider les femmes à être plus en forme, plus enthousiastes, plus belles, et pour cela nous avons développé une méthode.

C’est ce que vous appelez le "coaching vitalité"...
Exact. Notre méthode comprend 4 éléments principaux : nos produits à base de plantes, des massages à faire soi-même, des conseils sur l’alimentation et des techniques respiratoires.

Comment commercialisez-vous cette méthode ?
Les vendeuses sont en mesure d’expliquer la démarche aux clients selon leur maux : peau fragile, visage hâve, manque de vitalité... Nos produits ne sont qu’un aspect du "coaching vitalité". Cette transmission d’un savoir directement par les vendeuses implique un véritable effort de formation à chaque fois que nous plaçons nos produits dans un point de vente, ce qui constitue un défi de taille pour une PME comme la nôtre.

Dans quels points de vente êtes-vous présents ?
Au Japon, nous sommes présents chez 40 professionnels comme des salons de coiffure haut de gamme ou des spas. J’évoquerais Uka ou Twiggy qui sont des établissements de renom. En 2008, nous avons ouvert un corner chez Isetan à Shinjuku, en 2009 un autre chez Hankyu à Osaka. Pour ces 2 points de vente, nous avons recruté des vendeuses. Notre croissance par les grands magasins passera par l’ouverture de sections dédiées à la cosmétique naturelle à l’image de ce qu’Isetan et Hankyu ont mis en place. Par ailleurs, nous sommes présents dans quelques select shop dont Adam & Ropé à Shiroganedai.

Vous disposez d’une quarantaine de références et choisissez avec soin les points de vente où vous les placez. Comment organisez-vous leur approvisionnement ?
En 2009, nous avons ouvert notre propre usine dans le 20è arrondissement à Paris. Cette petite unité de production nous permet de maîtriser la qualité de ce que nous vendons. D’ailleurs, la responsable du contrôle qualité est japonaise.

Depuis 2007, vous observez une évolution du marché de la cosmétique naturelle...
Clairement. Le thème "inner beauty", ou la beauté qui vient de l’intérieur était très peu présent dans l’espace public. Nous l’avons porté car il exprime à merveille notre philosophie, et aujourd’hui d’autres acteurs du marché s’en saisissent. Cela va dans le bon sens, la cosmétique naturelle dans son ensemble gagne du terrain. Pour ce qui est de Shigeta, l’entreprise a bénéficié au Japon d’un coup de pouce inattendu quand Takuya Kimura (dont le surnom est Kimu Taku), la vedette du groupe SMAP a écrit dans un magazine qu’il utilisait nos produits. Ce jour-là, nous avons eu du mal à gérer l’approvisionnement de nos points de vente ! C’est le genre de problème que l’on aimerais avoir plus souvent !

Un article issu de [La Lettre Mensuelle->http://www.lalettremensuelle.fr/], une publication de la Chambre de commerce et d’industrie française du Japon.

Contact : Chambre de commerce et d’industrie française du Japon
Gilles de Lesdain, Presse et Publications
Tél : 03-3288-9632 - Fax : 03-3288-9558
@ : [g.delesdain@ccifj.or.jp->g.delesdain@ccifj.or.jp] - Site : www.ccifj.or.jp

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter