Japon

Lunetterie : Oxibis aborde le marché japonais sans distributeur

Oxibis a décroché des commandes à la Foire internationale de la lunette de Tokyo

Laurent Richard, directeur commercial

Oxibis a décroché des commandes à la Foire internationale de la lunette de Tokyo

Depuis 2007, vous êtes venu 3 fois à Tokyo en tant qu’exposant. Exactement. Nous avons choisi d’inscrire notre démarche dans la durée car jusqu’à notre première apparition comme exposant, nous réalisions quelques ventes au Japon, sans réussir à créer un flux régulier vers l’archipel. Les volumes étaient parfois assez importants. Suffisamment du moins pour nous inciter à structurer notre démarche.

Quels contacts ciblez-vous pendant le salon ? Nous cherchons à travailler directement avec des chaines de lunetterie. Ne pas passer par un distributeur est un choix délibéré : nous produisons dans le Jura, notre monnaie de référence est donc l’euro et nous ne pouvons nous permettre d’augmenter le nombre d’intermédiaires entre nous et le client final. Procéder de la sorte au Japon est possible car les chaines de magasins structurent le marché un peu plus qu’ailleurs. Nous pouvons ainsi traiter avec des entreprises qui disposent de 700 points de vente. Evidemment, c’est intéressant. Qu’avez-vous retenu de l’édition 2009 de la Foire internationale de la lunette de Tokyo ? Après deux années sans résultats décisifs, nous avons réalisé un bon salon. En 2009, nous avons obtenu un prix professionnel : le Silmo d’or, catégorie luxe. Cette distinction nous a aidés à nous présenter auprès des professionnels japonais, et nous avons décroché des commandes et des demandes d’échantillons, notamment sur le modèle de lunettes primé. Cela va dans le bon sens.

Quid des prochains mois ? Nous allons nous appuyer sur le service commercial de la CCIFJ car nos clients et prospects japonais sont très demandeurs d’un contact japonais présent dans l’archipel. Nous avons donc demandé à la CCIFJ d’assurer le suivi de nos contacts directement à partir du Japon.

<doc252|center>

Un article issu de [La Lettre Mensuelle->http://www.lalettremensuelle.fr],
une publication de la Chambre de commerce et d’industrie française du Japon

Contact : Noriko Ninomiya – @ : [n.ninomiya@ccifj.or.jp->n.ninomiya@ccifj.or.jp]
Tél : 03-3288-9632 - Fax : 03-3288-9558
www.ccifj.or.jp - www.lalettremensuelle.fr

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter
Fermer

Salons, rencontres, conférences...

Ne manquez pas les prochains événements en France ou à l'étranger ! En savoir plus