Créer une filiale au Maroc pour accompagner ses partenaires

Thierry STALIN, Directeur d’ECI INGENIERIE, société d’études et d’ingénierie industrielle spécialisée dans la chimie, la pétrochimie et l'énergie, revient sur son expérience de création de filiale au Maroc.

Thierry STALIN, Directeur d’ECI INGENIERIE 
« Il faut faire preuve de patience »

Thierry STALIN, Directeur d’ECI INGENIERIE, société d’études et d’ingénierie industrielle spécialisée dans la chimie, la pétrochimie et l'énergie, revient sur son expérience de création de filiale au Maroc.

Quel votre secteur d’activité ?
La société ECI Ingénierie est une société d’études et d’ingénierie industrielle spécialisée dans les secteurs suivants : Chimie, Pétrochimie, Energie et Industries diverses.

Quel était votre situation sur le marché français avant votre implantation ?
Implantée en Haute-Normandie, notre société effectue 70% de ses activités sur la vallée de la Seine entre Paris, Rouen et Le Havre. A travers un contrat-cadre, notre société intervient également sur des projets d’ingénierie en France et au Benelux.

Pourquoi avoir choisi de développer votre activité dans un pays étranger ?
ECI Ingénierie intervient en France auprès de grands comptes comme Total, Lafarge, Wartsila, Sanofi Aventis, BASF, Bayer. Les accords de prestations de services que nous avons avec ces clients nous ont amené à réfléchir et à nous organiser afin de les accompagner dans leurs projets de développement dans la région de l’Afrique centrale (CEMAC) et au Maroc.Après une étude de marché que nous avons réalisé auprès d’un cabinet, nous avons pris la décision d’ouvrir un bureau à Casablanca afin de développer nos services auprès des industriels de la région du Grand Casablanca, de Rabat,...

Pourquoi et comment avez-vous fait appel à la CFCIM ? En quoi a-t-elle bien répondu à vos besoins ?
Nos premières démarches de prospection sur le Maroc ont été initiées à partir de missions collectives organisées par la CCI International-Normandie avec la CFCIM comme support local. Nous avons ensuite contacté la CFCIM à Casablanca afin de poursuivre nos prospections : contact et support administratif aux entreprises.

Aujourd’hui, quel bilan tirez-vous de cette expérience ?
Après 18 mois d’implantation, nous avons réalisé un travail important de prospection et de présentation de nos activités auprès des principaux acteurs industriels sur le Maroc. Nous avons identifié un certain nombre de projets qui permettraient de pérenniser et développer notre structure sur Casablanca. Le développement de cette filiale est conforme par rapport au prévisionnel et à nécessiter des correctifs par rapport à notre business plan.

Quels conseils donneriez-vous à un entrepreneur français désireux de s’implanter dans ce pays ?
Faire preuve de patience, prendre en compte le relationnel et les réseaux qui sont importants dans la démarche commerciale. Les premiers résultats sont attendus dans un délai approximatif de 2 ans.

Contact
La Chambre Française de Commerce et d'Industrie du Maroc
Tel : (+212)5.22.20.90.90 - Fax : (+212).5.22.20.01.30
@ : cfcim(@)cfcim.org - WebSite : www.cfcim.org  

Le Bureau de Paris
Mehdi MERADJI
Tel : 00 33 1 40 69 37 87 - @ : paris(@)cfcim.org