Chine

Chine - Le Wine shop à la française

Les Français sont très présents sur le marché du vin au niveau de l’import
mais assez peu en terme de distribution haut de gamme de proximité. C’est sur cette niche qu’a choisi de miser Marc Fressange, fondateur et directeur de « Ouh la la ! ».

Exotisme, découverte et volupté à l’occidentale, le vin a la cote en Chine et le marché local bouillonne. Forts d’une tradition et d’une excellence ancestrale, les Français sont très présents au niveau de l’import mais assez peu en terme de distribution haut de gamme de proximité. C’est sur cette niche qu’a choisi de miser Marc Fressange, fondateur et directeur de « Ouh la la ! », une société d’import et de distribution de produits gourmets et de vins en Chine créée en 2007.

« Se contenter d’importer ne génère pas de véritable valeur ajoutée, c’est au niveau du service, à mon sens, que tout se joue », explique le patron français.

Sur cette base et une fois obtenues les licences nécessaires, Marc Fressange va donc affiner sa stratégie pour lancer en 2009 le réseau de franchise « Oh ! Marco », un concept innovant mêlant cave à vins fins et café/bar sous la même enseigne.

« Les plus de Oh ! Marco, c’est un ancrage dans les racines françaises pour se différencier et une palette de services en terme de support à l’ouverture, d’animations et de design, entre autre » précise-t-il. Ainsi, parti sur un design ultra moderne qui ne le distinguait pas de la concurrence locale, Oh ! Marco a finalement choisi un style « art déco » immédiatement identifiable et surtout très « French Touch ».

Et plutôt que de tenter de percer sur des marchés saturés comme à Shanghai, Oh ! Marco vise les fameuses « 2/3 cities » chinoises et leur fabuleux potentiel de croissance. Une stratégie gagnante puisqu’aujourd’hui le réseau compte 21 points de vente, notamment à Tianjin, Dalian, Qingdao, Tangshan et même Lhassa, et les nouveaux projets se bousculent à la porte.

Côté réglementations, Marc Fressange constate un durcissement dans l’application mais pas de réelles évolutions à même de nuire au développement de son activité. « Le marché du retail en Chine s’organise et se professionnalise. En tant qu’entreprise 100% étrangère, nous sommes très contrôlés et devons être au-dessus de tout soupçon mais c’est un aspect plutôt positif car cela tire le secteur vers le haut dans son ensemble », conclut le concepteur du wine shop à la française en Chine.

Face à une croissance exponentielle de la demande, Oh ! Marco est donc bien placé pour s’implanter durablement sur les marchés locaux émergeants et se faire pâmer de plaisir les amateurs de vins de l’Empire du Milieu. • Nicolas Sridi

-------------------------------------------------------------------------------- <img1093|left>Article extrait de Connexion, Publication de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine.

Contact :
Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine
Flore Coppin
Tel : 0086 +10 - 6461 0260 ext. 66
@ : [coppin.flore@ccifc.org->coppin.flore@ccifc.org]
Sites : www.ccifc.org / www.connexions.ccifc.org

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter