Japon

Calyon devient Crédit Agricole CIB

Calyon devient Crédit Agricole CIB et accentue sa stratégie de soutien à l’économie réelle. Mieux comprendre la stratégie de la banque française.

Calyon devient Crédit Agricole CIB et accentue sa stratégie de soutien à l’économie réelle.

Le point avec Marc-André Poirier

Mieux comprendre la stratégie de la banque française
__________________________________________________________________ Un nouveau nom
Le 6 février, Calyon a changé de nom pour devenir Crédit Agricole CIB (Corporate & Investment Bank). La banque déclare par son communiqué de presse que "cette nouvelle marque s’inscrit dans la volonté du groupe de fédérer l’ensemble de ses métiers autour de la marque Crédit Agricole. Elle constitue également l’opportunité pour Crédit Agricole CIB de confirmer ses choix stratégiques décidés dès septembre 2008 pour se concentrer sur ses expertises historiques au service des besoins de ses clients et de l’économie réelle."

__________________________________________________________________ L’économie réelle
La notion de service à l’économie réelle et aux entreprises est au cœur de la communication du groupe. Un représentant explique qu’ "un tel changement illustre notre ambition : celle d’un engagement partenarial aux côtés de nos clients – grandes entreprises et institutions financières – pour contribuer à la réalisation de leurs projets, en France comme à l’international."

__________________________________________________________________ Stratégie
La stratégie de la banque renouvelée il y a 18 mois est au cœur du changement de nom. Marc-André Poirier, Senior Country Officer pour le Japon, explique la démarche : "Le groupe a fait le choix de se repositionner sur ses activités directement liées aux besoins de ses clients. En 2009, nous avons atteint nos principaux objectifs malgré les perturbations qui ont marqué l’environnement économique : notre plan de développement centré sur le service de nos clients a montré sa résistance et prouvé sa pertinence. La banque de financement affiche une croissance significative de ses revenus et la Banque de marchés et d’investissement confirme ses performances." Exit du nouveau modèle : les produits exotiques trop risqués, certains structurés de crédit, une partie des dérivés actions.

Un article issu de La Lettre Mensuelle,
une publication de la Chambre de commerce et d’industrie française du Japon

Contact : Noriko Ninomiya – @ : [n.ninomiya@ccifj.or.jp->n.ninomiya@ccifj.or.jp]
Tél : 03-3288-9632 - Fax : 03-3288-9558
www.ccifj.or.jp - www.lalettremensuelle.fr

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter
Fermer

Salons, rencontres, conférences...

Ne manquez pas les prochains événements en France ou à l'étranger ! En savoir plus