Georgie

Relations France-Géorgie

Les relations UE-Géorgie sont encadrées par l’Accord d’Association, signé en 2014 et entré en vigueur le 1er juillet 2016, qui inclut une zone de libre-échange approfondi et complet (DCFTA). La Géorgie est un partenaire important dans le cadre de la Politique Européenne de Voisinage de l’UE.

La libéralisation du régime des visas de court-séjour a pris effet le 28 mars 2017. Accélération de l’émigration.

L’assistance de l’UE en Géorgie est équivalente à 120 millions d’euros par an. Elle vise principalement la réforme de l’administration publique et de la justice, le développement rural, l’éducation, et la promotion de la société civile.

L’UE est le premier partenaire commercial de la Géorgie (29% des échanges en 2018). Le DCFTA a notamment permis de stimuler les importations d’Europe (+19%).

Perspectives macroéconomiques

Deuxième économie du sud Caucase : PIB de 17 Mds USD, PIB/hab4400 USD
La croissance est solide en 2018 à 4,8% avec une prévision en 2019 prév. à 4,6%.

Ratings

  • Fitch : BB stable
  • Moody's : Ba2 stable
  • S&P : BB- stable
  • BPI : B
  • Transparency : 58/100
  • OCDE : 6

2018 : la présence économique française se renforce

Géorgie est notre premier marché du Caucase, avec qui nous avons un excédent commercial structurel et en croissance

Exportations françaises +6.4% en 2018 (+44% en 2017) à 192 MEUR.

Principaux postes d’exports

  • produits pharmaceutiques 26% des exports (+0.4%)
  • équipements 25% (+380%)
  • produits chimiques 14.12% (+18.9%)
  • produits des IAA 12% des exports (+2.1%)

Importations: + 26.6% to 45 MEUR.

Les achats de boissons alcoolisés distillées 40% (+43%)

Part de marché : 2.88% (1.69% en 2017).

Les entreprises françaises ont investi dans des secteurs traditionnels :

  • transports
  • agroalimentaire
  • immobilier commercial
  • industrie mécanique, récemment

Énergie, équipements et agriculture secteurs d’opportunités

  • Gaz, hydroélectricité ; éolien
  • Efficacité énergétique
  • Loi sur le cadastre et la propriété des terres agricoles ; développement de filières des semences
  • Indications Géographiques

Soutien fort des bailleurs de fonds

Forte présence des bailleurs de fonds multilatéraux et régionaux (BM, BAsD, UE, BEI, BERD) et bilatéraux (AFD, KfW) : projets d’infrastructures et assistance technique

AFD : ouverture du bureau régional à Tbilissi en déc. 2016.

Activités de Proparco, filiale de l’AFD, pour le financement du secteur privé, dans les secteurs bancaire, santé et l’hydroélectricité

Relations avec la Russie et l’EEU

Échanges 2018 avec la Russie : second partenaire (1,4 MrdUSD,+15%) derrière l’Azerbaïdjan depuis 2018.

Exports vers la Russie 447MUSD, +10%

Imports de Russie 935MUSD (+17%).

Base industrielle adaptée aux standards russes. La part de la Russie dans les exports géorgiens baisse passant de 14.5% à 13%.

EEU : échanges en croissance : +24%, des

Importations géorgiennes : 15.9% (15.2% en 2017) et.

Exportations :  25,7% (25,4% en 2017)

Baisse des parts de marchés.

Tourisme : 1,4 millions de touristes russes en 2018 (23%); +17%; dépenses plus élevés ; diversifié (zones de montagne, casino, mer)

IDE : investissements anciens dans les secteurs de l’énergie, banque, mines et plus récents télécommunications, agro-industrie (Borjomi :Alfa- Nestlé).

Énergie : 75% de la distribution électrique appartient à INTER; centrales hydroélectriques de Gardabani (80% d’électricité en hiver); Khami-1 et 2 etc.; réseaux de distribution d’essence (Lukoil, Gulf) ; VTB (5% du marché); distribution d’eau de la capitale; mine d’or; télécommunication (Beeline – 8% du marché).

Source : Service Économique de Géorgie

Contact

CCIF Georgie
Sophie-Anne Godinat
sophieanne.godinat(@)ccifg.ge
www.ccifg.ge