Suisse

Marché du travail : la Suisse alémanique se porte bien

L'écart entre le nombre d’offres d'emplois en Suisse romande et en Suisse alémanique s’élargit.

Si le marché du travail en Suisse alémanique reste inchangé, le Michael Page Swiss Job Index du mois d’avril 2015 montre que le nombre de postes à pourvoir a diminué de 3,6% en Suisse romande. Ce clivage est d’autant plus visible en comparaison annuelle : on observe une augmentation de 1% en Suisse alémanique et une baisse de 6% en Suisse romande.

Entre mars et avril 2015, le marché du travail suisse alémanique est resté constant. Cependant, le nombre de postes vacants a diminué de 3,6% en Suisse romande. En général, le nombre de postes à pourvoir a diminué de 1,3% dans tout le pays de mars à avril 2015. Parallèlement, de plus en plus d'entreprises, comme par exemple Merck, Shire ou Alexion, quittent Genève pour aller s’installer en Suisse alémanique.

Dans la région de Bâle (cantons de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne) le nombre d’offres d’emploi a diminué de 1% par rapport au mois précédent (sur 12 mois, on note une baisse de 5%). Par rapport au mois d’avril 2014, le nombre d'emplois mis au concours a diminué de près de 12% dans le canton de Genève.

Les industries et professions suivantes ont nourrit le dynamisme du marché du travail suisse alémanique :

 

  • Le secteur commercial affiche une croissance de 6% par rapport à l'année précédente.
  • Les postes à pourvoir dans le domaine de l’administration et de la gestion sont en hausse (24%) par rapport à l’année précédente. Ceci est particulièrement le cas des PME.
  • Le nombre d’offres d’emploi dans les services financiers augmente de 10% en comparaison annuelle.
  • On observe également une augmentation de 9% des postes vacants dans le domaine de la construction et du bâtiment par rapport à avril 2014.
  • En comparaison annuelle, on note une augmentation des offres d’emploi de 24% dans la vente en gros.

 

Le Page Personnel Candidate Confidence Index vient confirmer ces données en démontrant le fait que les candidats à un emploi en Suisse alémanique sont plus confiants que leurs homologues romands quant à leur recherche d’emploi. Ainsi, 54,7% des candidats suisse alémaniques interrogés anticipent une amélioration du marché du travail, contre 40,5% en Suisse romande.

Charles Franier, Executive Director chez Michael Page, commente: « Les données fournies par l'indice soulignent l’impact des deux phénomènes suivants sur le marché de l’emploi suisse alémanique : une forte densité de PME d'une part et la présence d’un nombre élevé de sièges sociaux de sociétés multinationales d’autre part. Certaines industries cependant affichent une croissance continue indépendamment de facteurs régionaux – tel est le cas du domaine des ventes et de l’industrie des technologies de l’information.»


Contacter la CCI France Suisse 

 

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter