Corée du Sud

Les enjeux cachés de Séoul

Dans une tribune parue dans le journal le Figaro du 12 novembre 2010, Christian de Boissieu, Président du Conseil d'analyse économique, et Philippe Li, Président de la Chambre de commerce franco-coréenne à Séoul, soulignent l'importance de l'innovation technologique dans la compétition mondiale.

Dans une tribune parue dans le journal le Figaro du 12 novembre 2010, Christian de Boissieu, Président du Conseil d'analyse économique, et Philippe Li, Président de la Chambre de commerce franco-coréenne à Séoul, soulignent l'importance de l'innovation technologique dans la compétition mondiale.

Le G20 de Séoul voit les États membres poursuivre leur quête d'une gouvernance et d'une stabilité financière internationales. La Corée du Sud a souhaité inscrire quatre points à l'agenda de la réunion : les conflits monétaires, la création d'un filet de protection financier international, la réforme des droits de vote au sein du Fond Monétaire International (FMI) et le développement durable des pays pauvres.

Les parties en présence à Séoul se divisent schématiquement en deux groupes : en premier lieu le diptyque Chine-Etats Unis. L'Amérique veut réduire son déficit commercial avec la Chine, qu'elle attribue à la sous-évaluation du yuan. La Chine, en passe de devenir la première puissance économique mondiale, n'entend pas se laisser dicter ses agissements par qui que ce soit.

Un autre groupe comprend les autres pays riches et les autres pays émergents. Les pays riches, ébranlés par la crise mondiale, cherchent à la fois à consolider leurs budgets et à stimuler leur croissance. Les pays émergents ont pour la plupart déjà surmonté les effets de la crise. [...]

[<img880|center>->http://www.francemondexpress.fr/IMG/pdf/Le_Figaro_-_Les_enjeux_caches_de_seoul.pdf]

Lire l'article complet : <doc879|center>

Article extrait du Figaro, le 12 novembre 2010

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter