Laurent Fabius : "mettre l’accent sur la diplomatie économique"

Vianney De Chalus, Président de CCI International, Martin Malvy, Président de la Région Midi Pyrénées,  Pierre-Antoine Gailly, Président de l'UCCIFE, Alain Di Crescenzo autour de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, à Toulouse

Laurent FABIUS a annoncé vouloir « mettre l’accent sur la diplomatie économique » en créant des postes d’« ambassadeurs en région », qui seront à la disposition des entreprises pour les aider dans leur développement à l’export.

A l'occasion du diner organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse dans le cadre du Forum Destination International, le ministre des Affaires étrangères, Laurent FABIUS a annoncé la création de postes d'ambassadeurs en région pour aider les PME à exporter.

"Les PME de Midi-Pyrénées qui veulent se lancer ou renforcer leur activité à l'exportation recevront dès l'année prochaine le renfort d'un ambassadeur régional. Cette nouvelle mesure a été annoncée mardi 6 novembre par le ministre des Affaires étrangères en déplacement à Toulouse. Laurent Fabius, qui participait au forum Destination International, organisé par la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Toulouse, a en effet dévoilé que le Quai d'Orsay allait créer «dès début 2013» des postes d'ambassadeurs en région. Ces diplomates jusque-là en poste à l'étranger auront pour mission d'ouvrir les portes de l'export aux PME, de les faire bénéficier de leur réseau diplomatique.

Le ministre qui s'est exprimé devant 200 chefs d'entreprises et décideurs du monde économique tournés vers l'export a également confirmé qu'une direction des entreprises était en cours de création au Quai d'Orsay. «C'est une création qui ne pourra qu'aider les PME à se tourner vers l'export. L'international est devenu indispensable pour nos entreprises qui ont besoin de trouver de nouveaux débouchés et des parts de marché», a assuré Alain Di Crescenzo, le président de la CCI de Toulouse. Midi-Pyrénées est toutefois le bon élève français en matière d'export. La région est la première du pays pour son excédent commercial avec 14 milliards d'euros et la troisième pour l'exportation. Des performances dues aux secteurs de l'aéronautique et de l'agroalimentaire notamment. «Le ministère des Affaires étrangères doit acquérir le réflexe économique. Chaque ambassadeur en poste sera désormais entouré d'un conseil économique avec des chefs d'entreprises car le Quai d'Orsay est au service des PME. La diplomatie économique est un axe prioritaire», a conclu le ministre."

Source : ladepeche.fr

 

Fermer

Salons, rencontres, conférences...

Ne manquez pas les prochains événements en France ou à l'étranger ! En savoir plus