Grande-BretagneRépublique tchèque

Des scientifiques tchèques et britanniques ont développé un laser super puissant

Depuis 15 ans, les chercheurs du monde entier tentent de développer un laser avec une puissance supérieure à 1000 watts. C’est une équipe de chercheurs tchèques et britanniques qui l’a réussi.

Depuis près de 15 ans, les chercheurs du monde entier tentent de développer un laser avec une puissance supérieure à 1000 watts. C’est une équipe de chercheurs tchèques et britanniques qui a réussi à mettre au point ce nouveau laser.

La puissance de 1000 watts permettra de travailler nettement plus rapidement et de manière plus efficace et précise, et donc de traiter de plus grandes surfaces de matériaux. Les entreprises tchèques et étrangères, notamment dans le secteur aéronautique, ont déjà exprimé leur volonté de tester ce laser.

Le nouveau laser, appelé Bivoj, d’après un héros tchèque avec une force légendaire, a été conçu pendant trois ans dans le Central Laser Facility (CLF) en Grande Bretagne. Fin 2015, il a été démonté et transporté en République tchèque pour ajuster le niveau de précision et le tester dans le centre du super-laser ELI, situé à Dolní Břežany, près de Prague. Il doit être mis en service à la mi-2017. La recherche a été financée par le centre HiLASE, qui fait partie d’ELI.

Bivoj devrait permettre de réaliser des impulsions de lumière encore jamais réalisées et d’émettre 10 coups par seconde. Un tel coup peut durcir la surface de l’acier d’une superficie comparable à la taille d’une montre. Suite à ce choc, l’acier changera complétement ses qualités et deviendra plus résistant, explique Tomáš Mocek de HiLASE. Cette technologie pourrait prolonger la durée de vie des avions et augmenter leur sécurité. Le laser peut également détecter des micro-fissures dans le matériel.

Les scientifiques tchèques et leurs collègues britanniques ont travaillé sur le projet pendant trois ans. Grâce à leur succès, ils ont réussi à devancer différentes équipes de chercheurs notamment l'École polytechnique en France, au Japon ou aux Etats-Unis, où des tentatives existent de développer des lasers de cette puissance. L’équipe tchèque de HiLASE comporte 70 membres, dont la majorité sont de nationalités étrangères : Japonais, Indiens ou Italiens.

 

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter