Chine

Chine, Zoom : Logistique, Aérien, services postaux

Les schémas de distribution se complexifient et des acteurs chinois performants apparaissent.

Cap vers l’intérieur «La Chine attire tant par les perspectives de développement de son marché intérieur que par la compétitivité de ses ressources», notait en 2006, le magazine spécialisé à l’export Supply Chain.

Et d’insister sur les opportunités qu’offrait alors le pays le plus peuplé au monde aux prestataires logistique. Cinq ans plus tard, le constat est un peu différent. Le marché reste colossal mais « il a aussi considérablement évolué », insiste Dominique Schmitt, responsable Chine de la société Gefco, spécialiste en logistique automobile et industrielle. Les opérateurs se sont multipliés et surtout, depuis quelques années, « les villes de moyennes importance se développent à grande vitesse. Ce qui offre bien entendu des opportunités en terme de besoins, le marché de la logistique en profite même si ce n’est jamais sans risque ici ». Et pour cause : l’Empire dans le domaine n’atteint toujours pas dixit, le niveau des standards et des processus européens. « Mais les infrastructures routières et ferroviaires se sont nettement améliorées ».

Il est désormais possible d’atteindre sans difficulté et parfois dans des temps records les mégapoles de l’intérieur : Xi’an, Chengdu, Wuhan... Idem pour Chongqing qui cherche, sous la férule du charismatique Bo Xilai, à devenir le carrefour du Grand Ouest chinois. Des grandes entreprises (Intel, Ford, etc.) s’y installent, ce qui évidemment, « dynamise le marché de la logistique et des transports ».

Autre changement important : la facilité aujourd’hui à trouver des entrepôts en Chine, chose « impossible il y a seulement 4 ou 5 ans ». Par ailleurs, les schémas de distribution se complexifient et des acteurs chinois – performants - apparaissent. Chaque grande entreprise d’Etat ou presque héberge à présent son propre service logistique. « C’est devenu presque systématique », note Dominique Schmitt.

De même, dans les domaines du fret aérien et/ou maritime, des mastodontes « from China » rivalisent avec les meilleurs. Cosco n’est-il pas en effet, avec son armada de porte-conteneurs, dans le peloton de tête des plus grands armateurs mondiaux ? Le secteur logistique reste toutefois pour les spécialistes tricolores très prometteur - et pas uniquement sur les villes de l’intérieur. « Il faut savoir proposer des solutions de proximité au client », analyse Christophe Bigot, directeur régional Asie chez Saga, acteur majeur dans le domaine d’organisation de transport, de la manutention et de la logistique.

« Nous disposons par exemple d’un très bon réseau en Afrique, que nous maîtrisons parfaitement et ça les Chinois sont très demandeurs. La démarche de qualité que nous proposons avec des prestations complètes tous modes vers 41 pays africains depuis la Chine favorise les échanges et les solutions door to door ».

 

Pierre Tiessen

<img1053|left> Article extrait de Connexion n°58, Mai-Juin 2011, Publication de la Chambre de Commerce et d'Industrie Française en Chine.

Contact :
Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine
Flore Coppin
Tel : 0086 +10 - 6461 0260 ext. 66
@ : [coppin.flore@ccifc.org->coppin.flore@ccifc.org]
Sites : www.ccifc.org / www.connexions.ccifc.org

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter
Fermer

Salons, rencontres, conférences...

Ne manquez pas les prochains événements en France ou à l'étranger ! En savoir plus