République tchèque

Brno, le paradis des entreprises technologiques

Brno est une très belle ville, pleine d’opportunités, d’entreprises et d’étudiants.

La région de Moravie de Sud est, également grâce à Brno, la région qui a la croissance du PIB la plus rapide de République tchèque et qui excelle dans plusieurs domaines technologiques. La deuxième ville du pays, avec 380 milles habitants, a su tout de même conserver son caractère amical et communautaire. Simplement, Brno est une ville aux caractéristiques très diversifiées et aux opportunités innombrables.

Brno est une région économiquement très puissante. Entre 2006 et 2016, le produit intérieur brut par habitant de la région a progressé de 29,8 %, le plus rapide dans l’ensemble du pays. Pour comparer, pendant la même période, le PIB de Prague a progressé de 22 %. La région de Moravie du Sud, dont Brno est la capitale, est à l’origine de 10,8 % du PIB de la République tchèque (513 666 millions CZK, 20 millions euros). Un PIB par habitant, aux alentours de 80 % de la moyenne de l’UE, similaire par exemple aux régions de Franche-Comté, du Poitou-Charentes ou de Loraine.

Les investissements dans la recherche et le développement sont depuis de nombreuses années parmi les priorités de la région de Moravie du Sud et atteignent approximativement 15 milliards de couronnes (580 millions euros) par an, la plupart des investissements venant des entreprises.  Tandis que les subventions en provenance des fonds européens arrivent par vagues, les entreprises de Brno investissent dans la recherche appliquée, expérimentale et primaire, une somme de 8,5 milliards de couronnes par an (329 millions euros). Contrairement à Prague où la recherche est financée majoritairement par des fonds publics, à Brno le secteur privé est à l’origine de 60 % des investissements, les universités contribuent avec 29 % et le gouvernement avec 11 %.

Dans le secteur des entreprises, il y a 1 chercheur pour 1 000 employés en Moravie du Sud. Dans la région, environ 20 000 savants sont impliqués dans la recherche de nouvelles technologies, méthodes et options, et travaillent sur 450 sites. Leur nombre augmente également très rapidement dans tout le pays.

Microscopes, industrie mécanique, programmes antivirus et jeux

Ces quatre thèmes représentent les principaux articles d’exportation de la métropole morave. Le Salon international de l’industrie mécanique (MSV) de Brno, qui se tient en ce début d’octobre pour la 61e fois, est le plus grand salon industriel d’Europe centrale et de l’Est avec plus de 80 000 visiteurs chaque année. Le pays partenaire en cette année 2019 est la République tchèque elle-même car elle peut aussi présenter de nombreuses technologies de pointe. Les entreprises françaises participent au salon MSV au sein du Pavillon France, organisé depuis 17 ans par la Chambre de commerce franco-tchèque.

Le premier microscope électronique a été apporté à Brno en 1947 par l’Administration des Nations Unies pour le Secours et la Reconstruction (UNRRA). Quatre ans plus tard, les ingénieurs de Brno ont présenté la version tchèque de cet appareil et aujourd’hui, un tiers de la production mondiale des microscopes électroniques est fabriqué à Brno.

Operation Flashpoint, Mafia, Samorost ou Machinarium… pour la plupart d’entre nous des titres inconnus, pour les amateurs des jeux vidéo ce sont des noms de jeux iconiques et les preuves du succès des développeurs des jeux tchèques. Tous les jeux mentionnés sont nés à Brno où 400 développeurs vivent. La plupart de leurs jeux vidéo sont vendus à l’étranger. Les Tchèques atteignent un haut niveau également dans les jeux de société. Récemment, le concepteur tchèque Vladimír Chvátil, diplômé de la faculté d’informatique de l’Université Masaryk de Brno, a reçu un prix pour son jeu Codenames (Krycí jména).

Brno est également le siège de nombreuses entreprises du domaine des logiciels et TIC. Eduard Kučera et Pavel Baudiš ont commencé à développer leur premier programme antiviral en 1988. Leur entreprise Avast, aujourd’hui numéro un mondial, a son siège dans le bâtiment Vlněna à proximité de la gare centrale de Brno. En 2015, l’entreprise américaine Red Hat, un des leaders des logiciels à code source ouverte, a ouvert le plus grand des centres de recherche universitaire de nouvelles applications à Brno. L’entreprise, qui a annoncé l’achat par IBM en automne 2018, emploie dans son siège à côté de la cité U de VUT Brno plus de 1 000 employés. La construction d’un satellite, la part supérieure de la fusée porteuse Vega ou des pièces de la Station spatiale internationale sont parmi les produits de SAB Aerospace de Brno-Medlánky.

Centre d’innovation de Moravie du Sud

Le Centre d’innovation de Moravie du Sud (JIC), situé sur le campus en croissance rapide de l’Université Masaryk, coordonne et soutient les entrepreneurs. En 2017, FabLab Brno, un atelier numérique public disponible 24/24 et premier en République tchèque, a été ouvert par JIC. Ils ont également aidé plusieurs entreprises de Brno à se développer plus rapidement ou à trouver des investisseurs.

Spin-off universitaire, Flowmon Networks de Brno est devenu une société internationale prospère qui aide à protéger les réseaux informatiques contre les cybermenaces et les attaques DDoS dans plus de 35 pays. Des musiciens du monde entier jouent sur des synthétiseurs fabriqués par la société de musique Bastl Instruments. En plus de la fabrication des instruments, ils ont lancé une maison d’édition musicale et un club de musique.

Phonexia, une start-up de six chercheurs de Brno, est devenue un acteur mondialement reconnu sur le marché des technologies vocales. Grâce à JIC, un chercheur indien a rejoint l’équipe et Phonexia grandit à une vitesse à deux chiffres. Une consultation d’une thèse de fin d’études et une étude comparative des solutions sans fil pour le compte de l’Agence spatiale européenne sont à l’origine de l’entreprise Sewio. Leur technologie consiste à localiser avec précision les objets à l’intérieur des bâtiments en temps réel. L’algorithme d’achat de billets d’avions Kiwi.com est aujourd’hui l’une des entreprises les plus connus de Brno.

Partenariat Brno et Rennes

Brno a également un autre thème commun avec la France : un partenariat avec la ville de Rennes, située à 1 400 kilomètres. Le partenariat entre la métropole morave et la capitale de la Bretagne remonte au milieu des années 1960. Les deux villes continuent à s’enrichir dans les domaines allant du développement économique à la culture, en passant par l’éducation et le sport.

Contact

Chambre de commerce franco-tchèque
Linda SALAJKOVÁ
linda(@)chambre.cz
www.chambre.cz

Plus de news economie - business

Fermer

Newsletter France Monde Express

Recevez toutes les informations indispensables pour votre développement à l'international ! En savoir plus