Suède

Réussir en Suède

La Suède affiche en 2014 une croissance de +2,6 % et des prévisions autour de +3 % pour 2015 et 2016, et la situation économique suédoise dans son ensemble conjugue croissance, bonne santé des finances publiques, reflux du chômage et vigueur de la demande domestique !

La Suède est le plus vaste (450 000 km²) et le plus peuplé (9,7 millions d'habitants) des pays scandinaves.

La grande majorité de la population (90 %) vit dans la moitié sud du pays dont 85% en milieu urbain. C’est aussi dans cette partie que l’on trouve l’activité économique principale, elle se concentre notamment :

  • à Stockholm et ses alentours. Centre économique et culturel
  • à Göteborg. Cette ville abrite le principal port du pays
  • la région de l'Öresund (Malmö/Lund) où l’on trouve un port maritime, des chantiers de construction navale et des usines agroalimentaires (sucre, bière) et textiles (lainage)

La Suède dépend du commerce international et dispose d'un secteur industriel très développé. Principaux secteurs d’activités en % du PIB :

  • Secteur primaire : 1,4 %
  • Secteur secondaire : 25,7 %
  • Secteur tertiaire : 72,7 %

Les tendances de l’économie
La Suède est l’un des pays européens qui a le mieux traversé la crise de 2007-2008. Elle affiche en 2014 une croissance de +2,6 % après +1,3 % en 2013, et des prévisions autour de +3 % pour 2015 et 2016. Après une récession importante fin 2008 et début 2009, avec un recul du PIB en volume de -7,6 % dans le sillage de la chute du commerce extérieur, et une augmentation de 3 points du chômage, la Suède a retrouvé son niveau de PIB d’avant-crise dès mi-2010 avec une croissance forte en 2010 (+6,6 %) et 2011 (+3,0 %). Après le rééquilibrage de l’économie vers la demande interne, la consommation des ménages et investissement en logement, a permis de retrouver un rythme de croissance élevé en 2013 malgré la faiblesse de la reprise des exportations vers l’Europe.
L’économie suédoise bénéficie d’une grande ouverture sur le marché international, avec des multinationales telles qu’Ericsson, Volvo, Saab, Astra Zeneca, Ikea, SKF, H&M. Le pays compte en tout 1 051 257 entreprises en 2012, 99,9 % étant des PME.
Il convient de signaler que le consommateur suédois dispose généralement d’un pouvoir d’achat largement supérieur à la moyenne européenne, au 11ème rang mondial. Pour les entreprises qui veulent débuter une prospection export aujourd'hui, la Suède présente un risque moins élevé que la grande exportation.

Le commerce extérieur suédois
Grand exportateur industriel, la Suède est traditionnellement tournée vers ses voisins immédiats (pays nordiques, Allemagne) ainsi que vers le Royaume-Uni et les Etats-Unis. En 2014, les échanges commerciaux de la Suède en biens et services ont rebondi après deux années de baisse. La stratégie de promotion des exportations suédoises met en jeu plusieurs dimensions : promotion de l’image de la Suède, mesures structurelles favorisant l’attractivité et la compétitivité, diplomatie économique et promotion du libre-échange.
Les exportations représentent 46 % du PIB suédois (2013) et c’est environ 55 % de la production de biens (et 64 % de la production manufacturière suédoise, 2011) qui est exporté.
 

Plus de dossiers pays