Vietnam

Réussir au Vietnam

La France entretient depuis de nombreuses années, une relation spéciale avec le Vietnam, compte tenu de nos liens historiques et de notre position prépondérante de 2ème grand donateur international. Pourtant les entreprises françaises ne sont pas suffisamment présentes dans ce pays qui bénéficie d’une croissance de plus de 8% depuis plusieurs années.

La France entretient depuis de nombreuses années, une relation spéciale avec le Vietnam, compte tenu de nos liens historiques et de notre position prépondérante de 2ème grand donateur international. Pourtant les entreprises françaises ne sont pas suffisamment présentes dans ce pays qui bénéficie d’une croissance de plus de 8% depuis plusieurs années.

Le miracle économique vietnamien
Les réformes structurelles du gouvernement lancées à partir de 1986 ont amené l’économie à se libéraliser et à se moderniser. Le pays a connu une incontestable croissance économique depuis le « Doi Moi » accompagnée d’une hausse du niveau de vie. Entre 1989 et 2009, le taux de croissance annuel moyen était de 6,6%.

Parallèlement à la transformation interne du Vietnam, le pays s’est peu à peu intégré au monde, avec, en 1995, son adhésion à l’Association des Nations d’Asie du Sud-est (ASEAN) puis, en 2007, à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

L’une des forces du Vietnam est sa main d’oeuvre abondante, de qualité et compétitive. De plus, le pays peut compter sur ses ressources naturelles (pétrole brut) et son solide potentiel agricole (3ème exportateur mondial de riz, 2ème de café) pour alimenter son développement économique. L’agriculture est toutefois progressivement supplantée par l’industrie et les services (sa part dans le PIB était de 25% en 2000 contre 17% en 2010). Enfin, sa stratégie de développement fondée sur l’ouverture et la diversification de l’économie sont prometteurs puisque les exportations assurent plus des deux tiers du PIB (70% en 2010).Le Vietnam emploie actuellement 74 000 travailleurs étrangers (+40% par rapport à 2008) dont 58% proviennent de pays asiatiques. La hausse des investissements étrangers explique cette croissance. Le gouvernent tente néanmoins de favoriser l’emploi local. Ainsi le décret de 2008 puis le décret 46 de 2011 ont-ils pour objectif de limiter le nombre de travailleurs étrangers. Ils s’adressent en particulier à la main d’oeuvre peu qualifiée provenant de Chine. Le Vietnam a encore besoin de travailleurs étrangers hautement qualifiés.

Les échanges commerciaux entre la France et le Vietnam s’élève à 2,1 milliards d’euros en 2010, une hausse de 20% par rapport à 2009 enregistrée par les douanes françaises. La même année, la France est le 19ème client (1,5% des parts de marché) du Vietnam tout en étant son 15ème fournisseur (1,1% de parts de marché).

[...]

Télécharger le dossier complet

 

Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Vietnam
Tel : (84 4) 37 15 22 29 - Fax : (84 4) 37 15 22 30
@ : [ccifv.hn@ccifv.org->ccifv.hn@ccifv.org] - Site : www.ccifv.org

Plus de dossiers pays