IndonésieTunisie

Tunisie - Développer un partenariat gagnant/gagnant dans le secteur du textile

{{La Chambre Tuniso-Française de Commerce et d’Industrie a organisé, en collaboration avec la Fédération nationale du textile (FENATEX), le 11 novembre 2009 au siège de l’UTICA un séminaire autour du thème «la relance du partenariat tuniso-français dans le secteur du textile-habillement».}}

La Chambre Tuniso-Française de Commerce et d’Industrie a organisé, en collaboration avec la Fédération nationale du textile (FENATEX), le 11 novembre 2009 au siège de l’UTICA un séminaire autour du thème «la relance du partenariat tuniso-français dans le secteur du textile-habillement».

La rencontre a rassemblé plus de 90 professionnels du secteur en Tunisie et en France pour débattre des éventuelles voies de développement des échanges commerciaux entre les deux pays et a permis aux experts tunisiens et français d’explorer des pistes pour réussir une reprise des échanges (exportations et importations) du textile-habillement et garantir aux produits tunisiens un meilleur positionnement sur les chaînes de distribution européennes.

Dans son allocution d’ouverture Monsieur Foued Lakhoua, Président de la CTFCI a rappelé que le secteur compte près de 2100 entreprises employant plus de 200000 personnes. 83% des entreprises sont totalement exportatrices dont 46% sont en partenariat ou à capitaux 100% étrangers. On compte actuellement plus de 5 milliards de dinars d’exportation en moyenne par an, avec une valeur ajoutée avoisinant les 1,5 million de dinars. Il a souligné que la Tunisie figure parmi les principaux fournisseurs mondiaux de l’habillement. Elle est 5ème fournisseur de l’Europe et 2ème fournisseur de la France. Il a ajouté que nous pouvons développer davantage ce partenariat tout en respectant la logique gagnant/gagnant. Le premier axe de partenariat est l’augmentation possible des exportations françaises de tissus et accessoires vers la Tunisie. En effet, la valeur totale des importations de ces types d’articles ont totalisé les 2 milliards de DT et la part de la France n’est que de 29%. Afin d’accroître cette part et de contrer les entreprises italiennes et turques qui deviennent très agressives sur ces créneaux, (d’ailleurs et au cours des 10 premiers mois 2009 les importations turques ont évolué de plus de 14% en valeur et en volume sur les étoffes en bonneterie), nous lançons un appel aux entreprises pour prospecter davantage le marché tunisien et participer en grand nombre au prochain Salon de TEXMED qui aura lieu en Tunisie en 2010, a-t-il ajouté.

Le deuxième axe de partenariat est la création d’entreprises mixtes : - Tout d’abord en Tunisie dans les domaines de la confection haut de gamme ou dans la production de textiles techniques dont la demande mondiale ne cesse d’augmenter au fil des années- En second lieu en France en installant des sociétés de distribution afin de mieux maîtriser les circuits et les coûts.

Pour Monsieur Samir Ben Abdallah, Président de la commission textile au sein de la CTFCI et président de la Chambre syndicale de la lingerie au sein de l’UTICA, le secteur a été affecté par la crise économique et financière mondiale et ses indicateurs ont connu des baisses notables. Cependant le souci des tunisiens et des français consiste à adapter le partenariat tuniso-français dans le textile–habillement aux mutations profondes enregistrées par les structures de production et de distribution du textile et de l’habillement et au paysage de plus en plus concurrentiel.

Monsieur Abdellatif Hmam, DG du Centre de Promotion des Exportations a quant à lui présenter tous les mécanismes de soutien du CEPEX aussi bien à travers la participation des entreprises du secteur aux foires et salons qu’aux subventions du FAMEX. Il a indiqué à ce propos que le FAMEX III sera engagé à partir du début de l’année 2010.

Baisse des échanges Tuniso-Français au cours des 5 dernières années.

Monsieur Néjib Karafi, DG du Centre Technique du Textile a signalé dans son intervention que les échanges Tuniso-français du secteur se sont dégradés durant les cinq dernières années, avec des baisses importantes des exportations. 
Étant le principal fournisseur de la France, sa part est passée de 16% en 1995 à 11,5% en 2008. Les importations de la France ont aussi diminué, au profit de l’Italie, qui l’a d’ailleurs, devancé pour devenir le1er fournisseur de la Tunisie. la part de la Tunisie dans les importations françaises des principaux produits a diminué notamment pour le jeans et les vêtements de travail. De même pour la part de la France dans les exportations tunisiennes. «En 2000, un jeans sur deux était importé de la France pour passer à un jeans sur huit en 2008. De même pour le soutien-gorge qui est passé de 1 sur 3 à 1 sur 4», a précisé M.Karafi.

Télécharger l'article complet :

<doc480|center>

<doc481|left> Un article issu du magazine Synergies n°79, 
Décembre 2009 
Une publication de la Chambre de commerce et d’industrie française en Tunisie.

Chambre Tuniso-Française de Commerce et d’Industrie 
Tél : (+216 71) 844 310 - Fax : (+216 71) 845 962 
@ : [appui.ent@ctfci.org->appui.ent@ctfci.org] - Site : www.ctfci.org

Fermer

Salons, rencontres, conférences...

Ne manquez pas les prochains événements en France ou à l'étranger ! En savoir plus