Inde

"Social Business Dinner" en présence de Muhammad YUNUS Prix Nobel de la paix

La CCIF Inde a accueilli Muhammad Yunus, lauréat du prix Nobel de la paix, le 5 avril dernier pour un événement à la Résidence de l’Ambassadeur de France en Inde, en la présence de 80 dirigeants autour du thème du « Social Business ».

La CCIF Inde a organisé, en partenariat avec l'ambassade de France en Inde, le 5 avril dernier un dîner social en l'honneur du lauréat 2006 du prix Nobel de la paix, Prof. Muhammad Yunus, président du Yunus Center et fondateur de la Grameen Bank. Plus de 80 PDG de grandes entreprises françaises étaient présents pour l'occasion.

"Le modèle d'entreprise sociale considère que chaque individu a le potentiel de s'adapter au concept de l'entrepreneuriat et à le potentiel de faire germer quelque chose d'unique en utilisant sa créativité. Ce concept peut remarquablement changer le monde et abolir la pauvreté. La France a été extrêmement favorable et encourageant dans l'épanouissement de cette noble cause."

L'événement était une occasion unique de comprendre le "social business" et comment les entreprises peuvent développer de nouveaux modèles d'affaires en utilisant ce concept.

HEC Paris prône ce concept à travers l'enseignement et la recherche avec sa chaire sur le Social Business ainsi qu'avec un "Action Tank" soutenu par des grandes entreprises françaises comme Danone, Renault, Schneider Electric, Veolia...

La France fait partie des pionniers dans ce domaine et déploie des efforts importants pour adapter l'écosystème des entreprises sociales. L'année dernière, le professeur Yunus s'est entretenu avec le président français Emmanuel Macron et Anne Hidalgo la maire de Paris sur trois objectifs zéro : zéro pauvreté, zéro chômage et zéro émission nette de carbone, ce qui, selon le professeur Yunus, peut être atteint grâce au Social Business.

En savoir plus


Consulter la vidéo de l'évènement

Fermer

Vous avez un projet d'implantation?

Recevez toutes les actus pays, éco-business, marchés porteurs ! En savoir plus