La Bretagne au Japon !

Bretagne Commerce International et la CCIF Japon ont accompagné 4 entreprises bretonnes au Japon : leur récompense pour avoir été distinguées par les Oscars d’Ille-et-Vilaine.

Les Oscars d’Ille-et-Vilaine est un prix qui distingue chaque année les plus belles entreprises du département Breton. Leur récompense, un voyage financé par Bretagne Commerce International (BCI) et organisé cette année avec son partenaire la CCI France Japon. « Les lauréats choisissent une destination, cette fois le Japon est très vite ressorti des discussions entre les participants » précise Vincent Chamaret directeur général de BCI.

Du 4 au 10 novembre 2016, les 4 entreprises lauréates de cette trentième édition : L'Orange Bleue une enseigne de salle de remise en forme, AMI un atelier de métallerie industrielle, Les Parcs de Saint-Kerber société ostréicole et Broadpeak un diffuseur de contenus vidéo online étaient présentes au Japon. Au programme, des visites en groupe, mais aussi des parcours personnalisés qui permettent à ces patrons français de découvrir un pays, de rencontrer des professionnels, partenaires et clients potentiels. D’après Vincent Chamaret, Ils ne sont pas tous là pour poursuivre des objectifs d’implantation : « ce peut aussi être une recherche d’infos sectorielles sur leur domaine au Japon. Ils sont à la recherche de nouvelles pratiques, de nouveaux outils, mais aussi d’échanges entre eux sur le management par exemple ». Pour autant les opportunités d’affaire ne sont pas écartées de ce voyage, deux entreprises parmi les quatre donneront peut-être une suite à ce premier voyage. « L’entreprise cancalaise, les Parcs de Saint-Kerber est actuellement bloquée par des barrières sanitaires empêchant son accès au marché japonais, mais l’accueil reçu par leurs clients potentiels lors de ce séjour les encourage à accélérer les négociations en cours, il est déjà prévu de revenir au Japon en mars à l’occasion du salon foodex ». Elle n’est pas seule, grâce à leurs rencontres, Broadpeak, L’Orange Bleue et AMI sont rentrés en Bretagne avec de nouvelles pistes que ce soit pour un partenariat, une implantation ou de nouvelles méthodes de travail