Japon

Japon : regards sur le salon du chocolat d’Isetan

{{Dalloyau, Pierre Hermé, Puratos sous la marque Belcolade et Valrhona : les professionnels du chocolat membres de la CCIFJ ont investi le salon du chocolat d’Isetan Tokyo qui s’est tenu du 27 janvier au 2 février dernier.}}

Dalloyau, Pierre Hermé, Puratos sous la marque Belcolade et Valrhona : les professionnels du chocolat membres de la CCIFJ ont investi le salon du chocolat d’Isetan Tokyo qui s’est tenu du 27 janvier au 2 février dernier.

Le salon du chocolat à Isetan, c’est la grand messe des professionnels du secteur, mais aussi des amateurs. Chacune des maisons représentées visait un objectif spécifique. Le salon du chocolat est un rendez-vous qui compte, ne serait-ce que par son affluence. Aux heures de pointe, les clients peinaient à se déplacer dans les allées tant il y avait du monde : les vendeurs y trouvaient leur compte !

Être perçu comme une référence 
"Le thème de cette année, l’Opéra, a permis à Dalloyau de conforter sa position de spécialiste du chocolat, sans pour autant négliger les autres pans de son activité. La question de l’identification est très importante sur le marché japonais car les consommateurs se tournent généralement vers la marque qu’ils jugent "référentielle". Pour ce faire, Dalloyau a offert un Opéra géant à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du salon et une pièce décorative exposée à l’entrée du salon (voir la photo ci-contre), l’Opéra étant l’un des fers de lance de la maison. Créé en 1955 par Dalloyau, il est presque devenu depuis un nom commun dans le monde de la pâtisserie.

Mettre en valeur l’innovation 
Richard Ledu, directeur du développement au Japon pour Pierre Hermé Paris, voit dans le salon du chocolat le meilleur moyen de lancer la saison de la saint Valentin : "Chaque année, la maison Pierre Hermé Paris présente lors de ce salon des produits innovants de par leur combinaison de goûts, leur structure, ou leur emballage. Cette année, les 2 produits phares ont été les tartes fines au chocolat (3 variétés) et les chocolats au Macaron (3 variétés aussi), 2 nouvelles spécialités de la maison Pierre Hermé, 2 façons nouvelles de découvrir et de déguster le chocolat.

Les professionnels pour cible 
Les chocolatiers Valrhona et Belcolade ciblent les professionnels. Leur présence sur le salon était ainsi motivée par d’autres intérêts. Jean-Pierre Bernardino, Président et Directeur représentatif de Puratos Japan explique sa stratégie pour la marque Belcolade : "Nous n’avons pas vocation à vendre directement au consommateur final. Notre objectif était de mieux nous faire connaître auprès des professionnels, de la presse spécialisée, et des amateurs qui sont des prescripteurs à ne pas négliger. L’équipe de Belcolade a donc développé spécialement pour l’occasion des produits finis. Notre démarche visait à mettre en valeur la technicité et la richesse de nos chocolats en décortiquant le profil aromatique de chacun d’entre eux. Cela nous a permis de suggérer des associations aussi inattendues qu’agréables au palais : qui aurait cru que la viande, le poisson, le basilic, la tomate ou le vinaigre pourraient se marier au chocolat ?"

 

Un article issu de [La Lettre Mensuelle->http://www.lalettremensuelle.fr],
une publication de la Chambre de commerce et d’industrie française du Japon

CCIFJ
Contact : Noriko Ninomiya 
@ : [n.ninomiya@ccifj.or.jp->n.ninomiya@ccifj.or.jp] – Site : www.ccifj.or.jp 
Tel : 81 (0)3-3288-9642

Vous souhaitez vous implanter dans ce pays ?
Faites nous part de votre projet !

Nous contacter