30 étudiants en mission au Japon

Chaque année le BTS Commerce International du Lycée Hugues Capet de SENLIS, délivre un diplôme Bac +2, à près de 30 étudiants dans les métiers de l’import-export et du commerce international.

Pour permettre aux étudiants d’avoir une approche professionnelle et pratique dans leur cursus, chaque étudiant a pour objectif de rencontrer des acteurs professionnels et de compléter l'approche commerciale par des entreprises intéressées sur un marché export en question. Cette année, les étudiants sont en charge d’accompagner 11 PME françaises sur le marché japonais ; un marché complexe qui demande une approche sur mesure et personnalisée.

Le travail des étudiants consiste à faire une analyse de la concurrence et des circuits de distribution ; pour certaines entreprises déjà présentes ; il s’agit aussi de "vérifier" la mise en place des produits et de disposer de conseils pour mieux pénétrer ce marché. Après les quelques mois de préparation en France, un voyage d’étude a été organisé au Japon pour une immersion complète. C’est donc du 21 au 27 novembre que les étudiants ont pu découvrir ce marché et allier visites de sites -comme le port de Tokyo- à la mise en pratique de leurs connaissances dans une mission de conseil sur le terrain.

Le BTS Commerce International du Lycée Hugues Capet de SENLIS a contacté la CCIFJ dans le but d’organiser un séminaire le jeudi 24 novembre pour les 30 étudiants afin de les accompagner dans leur démarche. C’est avec grand plaisir que les étudiants ont été accueillis par le service appui aux entreprises de la chambre.

Après une formation sur le marché japonais et ses spécificités, Fabrice CLAUDON, Responsable Commercial du service a répondu aux différentes questions et cas concrets de chaque étudiant.

Les étudiants ont pu se rendre compte de l’importance du marché japonais. En tant que 3ème marché mondial et occupant une place centrale en Asie, c’est un marché florissant pour de nombreuses sociétés françaises. Néanmoins, ils ont également pu se rendre compte que malgré ce potentiel énorme, il n’en reste pas moins un marché très difficile à pénétrer en terme d’exigences réglementaires, qualité des produits, barrière de la langue…

Ce séminaire a permis aux étudiants de compléter leur travail de prospection et comprendre qu’il est aussi indispensable de se faire accompagner au Japon par un partenaire local comme le service appui aux entreprises. Celui-ci accompagne 130 entreprises françaises par an dont l’organisation de programmes de rendez-vous personnalisés et ciblés avec des importateurs, distributeurs et partenaires.

La CCIFJ souhaite une excellente réussite à ces jeunes et futurs professionnels de l’export !

Contacter la CCI France Japon